twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Trois millions d’élèves et étudiants bientôt à l’école de l’Internet

lundi 25 octobre 2004

Le ministre de l’Education, Moustapha Sourang, et le PDG de Microsoft Europe, Moyen-Orient et Afrique, Jean-Philippe Courtois, ont signé, lundi à Dakar, un protocole d’accord portant sur l’accès à Internet de trois millions d’élèves et étudiants sénégalais.

"Grâce à cet accord, trois millions d’élèves et étudiants vont bénéficier de l’accès à une machine et à Internet et 60% des bacheliers pourront exercer un métier lié à l’informatique", a dit Moustapha Sourang.

Selon lui, l’éducation est le moteur du développement et l’Etat du Sénégal envisage de dépasser d’ici 2015 le budget qui lui est déjà consacré.

L’engagement, établi sur cinq ans entre le Sénégal, des ONG et le géant de l’informatique, représente une valeur de 500 000 dollars d’investissements. Il permettra l’acquisition de 10.000 ordinateurs ainsi que la formation de plus de 2000 professeurs.

Microsoft, de son côté, s’engage à équiper des établissements de laboratoires multimédia, à former un millier de professeurs et d’élèves, à créer un portail de concertation pour les enseignants et à faire bénéficier d’un support technique l’ensemble des utilisateurs.

Par ailleurs, cette coopération prévoit la mise en place d’un programme de partenariat éducatif, dénommé Partner in Learning - PIL, mettant à la portée du monde éducatif les technologies de l’information et de la communication, et cela par une minoration très importante des coûts des logiciels et des didacticiels.

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication, NTIC nécessitent de l’énergie. Cependant les deux partenaires n’ont pas négligé ce facteur et ont d’ores et déjà prévu, avec l’aide de l’UNESCO, d’équiper certaines écoles de panneaux solaires.

Un autre volet du partenariat prévoit d’équiper le cycle supérieur afin de créer un lien entre l’éducation et le secteur économique et ainsi permettre aux étudiants d’acquérir des compétences et des diplômes reconnus au niveau mondial.

"Ce projet n’est pas une action isolée, nous prévoyons la mise en place d’une dizaine d’autres en Angola, au Mozambique, au Ghana, et au Burkina Faso (...)", a expliqué Jean-Philippe Courtois ajoutant que les études menées dans le cadre du NEPAD permettront de répondre mieux aux besoins des Africains.

Le PDG de Microsoft Europe, Moyen-orient et Afrique a soutenu que dans l’immédiat la question n’est pas la recherche du profit, ce qui n’est pas pour autant exclu à long terme.

(Source : APS, 25 octobre 2004)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)