twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Traque des biens mal acquis : Le procureur demande à l’Interpol d’arrêter Kéba Keinde et Moustapha Yacine Guèye

jeudi 28 mars 2013

La justice sénégalaise veut mettre la main sur Moustapha Yacine Guèye et Kéba Keinde. Ces derniers qui plombent les enquêtes judiciaires sur la traque des biens mal acquis, sont désormais dans le viseur de la police internationale. Car, à en croire L’Observateur lu par Rewmi.com, le procureur de la République, Ousmane Diagne vient de leur notifier la décision. Ce, après avoir constaté la volonté des mis en cause de ne pas répondre à la justice sénégalaise, un mois après la réception de leurs mandats d’arrêt internationaux.

La traque est lancée contre l’homme d’affaires Kéba Keinde et Moustapha Yacine Guèye, patron de Magal holding limited (Mtl). Le parquet de Dakar vient de notifier à la police internationale, Interpol, les deux mandats internationaux lancés contre ces deux personnes pour des procédures judiciaires les concernant. Des sources judiciaires avancent que l’arrestation de Kéba Keinde permettrait de faire la lumière sur certaines informations, à savoir, les 50 millions de dollars logés dans une banque londonienne en guise de commission dans l’octroi de la troisième licence téléphonique à Sudatel. L’enquête a révélé que l’homme d’affaires a joué un rôle capital dans le maquillage des 25 milliards de francs Cfa. "C’est à Londres qu’ils se sont partagés les 25 milliards de F Cfa. Ils sont trois : Thierno Ousmane Sy, Kéba Keinde et X", confient des sources judiciaires qui, poursuivent : "l’enquête déclenchée depuis cette banque londonienne va identifier X". Les mêmes interlocuteurs de L’Observateur précisent que "la saisine de Interpol est intervenue après la notification des mandats d’arrêt aux concernés, qui n’ont pas voulu faire signe de vie".

(Source : Rewmi, 28 mars 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)