twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Transferts d’argent : Baisse significative des envois d’argent en Côte d’Ivoire, au Mali et au Sénégal

samedi 28 novembre 2020

La pandemie de la covid-19 a des conséquences inéluctables sur les transferts d’argent internationaux. Cette tendance mondiale est aussi vérifiée en Afrique en général et en Côte d’Ivoire, au Mali et au Sénégal en particulier. C’est ce que révèle une étude de MicroSave Consulting (MSC) financée par la fondation Mastercard.

Le soutient financier qu’apporte la diaspora ivoirienne, malienne et sénégalaise pâti des répercussions de la récession économique mondiale. Selon MSC, les migrants originaires de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Sénégal ont envoyé 3,7 milliards de dollars de transferts internationaux d’argent en 2018. Pour ce cabinet d’études, la pandémie mondiale devrait entrainer la diminution de 20 % des envois de fonds à l’échelle mondiale en 2020 alors qu’ils étaient établis à 554 milliards de dollars en 2019. Dans ce contexte, ces transferts internationaux qui sont la principale source de financement extérieur de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Sénégal, connaîtra une baisse significative.

MSC milite donc pour que des services d’inclusion financières innovants viennent, un temps soit peu, aider à une meilleure utilisation de ces ressources qui ont quelque peu taries.« Les canaux numériques peuvent réduire le coût d’envoi de fonds, mais des efforts doivent être faits pour informer les expéditeurs de l’existence de ces canaux. Parmi les migrants interrogés en France, seuls 15,5 % ont utilisé des canaux numériques, tels que l’application mobile, l’argent mobile ou le virement bancaire » peut-on lire dans le communiqué officiel lié à ce rapport du cabinet.

(Source : ICT4Africa, 28 novembre 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)