twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Transfert d’argent sur le réseau Wari : Les opérateurs annoncent une grève de deux jours

mercredi 7 septembre 2016

Le Réseau national des prestataires de transfert d’argent (Renapta) a décidé de boycotter aujourd’hui et demain les opérations sur le réseau Wari. Pour cause, il dénonce le non-respect de l’instruction de la Banque centrale de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) sur la réglementation par rapport aux transferts rapides d’argent.

C’est une « mauvaise » nouvelle pour les clients. En cette période de veille de fête de Tabaski, le Réseau national des prestataires de transfert d’argent (Renapta) a décrété une grève de deux jours : aujourd’hui et demain. Ceci pour fustiger le non-respect de l’instruction de la Banque centrale de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) sur la réglementation par rapport aux transferts rapides d’argent. D’ailleurs, c’est dans ce sens que le secrétaire général de cette structure et ses camarades ont organisé hier une conférence de presse.

A cette occasion, ils ont déversé leur colère. Serigne Gaye revient sur le mot d’ordre : « C’est un plan d’actions que nous sommes en train de dérouler. Nous l’avons commencé, depuis plusieurs mois, par un grand rassemblement à la Mairie de Dieuppeul. » Dans la foulée, M. Gaye a également déploré le « mutisme » des opérateurs qui refusent « de respecter l’instruction numéro 13 de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) sur la réglementation par rapport aux transferts rapides d’argent (…). »

Du côté des quatre gérantes de boutiques Wari rencontrées hier au quartier Point E, c’est le règne de la sous information. Elles ne sont pas au courant du mot d’ordre du Renapta. Derrière son comptoir, lunettes bien ajustées, Mme Ndiaye Aminata a les yeux rivés sur une panoplie de documents. Et elle ne veut pas épiloguer sur ce sujet. Approchée, elle souligne : « S’ils vont en grève, il est évident que les clients et les travailleurs vont en subir les conséquences. Mais, pour le moment, je ne suis pas informée du mouvement d’humeur dont vous faites état. » Son client abonde dans le même sens. Costume marron, cartable à la main gauche, il invite les membres du Renapta à communiquer davantage, avant de s’engager dans des décisions de cette nature. Ceci pour permettre aux usagers de prendre les précautions nécessaires, surtout en cette période de fête.

Pape Nouha Souané

(Source : Enquête, 7 septembre 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)