twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Transfert d’argent en Casamance : Wave « massacre » Orange money

jeudi 26 novembre 2020

L’avènement du réseau de transfert d’argent dénommé Wave, suscite un grand engouement dans la région naturelle de la Casamance. Les transferts d’argent qui ont été dominés jusque-là Wari au début et Orange money, se font en abondance actuellement via Wave. La société française perd de plus en plus le terrain dans cette partie Sud du pays.

Dans le département de Bignona dans la zone de "Fogny Diabang", c’est l’affluence des grands jours dans des points de ce réseau très prisé. Les populations de cette contrée de la région sud, sont résolument tournées vers Wave. Selon le journaliste de Senpress À Kafoutine, c’est la ruée totale vers wave qu’on constate depuis quelques temps. Il faut se mettre en rang en file indienne pour pouvoir ouvrir un compte. Chacun veut avoir un compte Wave car c’est plus économique, rentable. Pour Nouha Bodian, un jeune homme la vingtaine révolue, habitant à Albadar nous confie sur Wave. « Je suis dans ce business depuis deux ans mais au début c’est avec Wari puis Orange money. Mais depuis un mois que j’ai démarré avec Wave. Sincèrement j’ai constaté que les choses marchent bien plus à Wave que les deux réseaux de transfert.

À moins d’un mois, j’ai épuisé plus de cent cartes de compte de Wave. Il n’y a pas un jour que quelqu’un n’est venu pour ouvrir un compte », explique Nouha Bodian, sourire aux lèvres. Le jeune talibé de feu El Hadj Amadou Coly d’Albada s’en réjouit de l’engouement auquel Wave est en train de faire dans le Fogny. À en croire ce jeune businessman, si tout cet engouement c’est parce que les gens voient plus leur compte à Wave que Orange money. La preuve, renchérit-il, « L’ouverture d’un compte c’est gratuit et retirer de l’argent de son compte c’est aussi gratuit. Les frais d’envoi à Wave coupent le souffle. Par exemple pour 5000 francs Cfa, tu paie 50 francs Cfa seulement alors que Orange money te demande 350 francs Cfa. Toujours pour 50000 francs Cfa d’envoi c’est 500 francs Cfa alors que chez Orange money c’est plus de 1500 francs Cfa. C’est tout cet avantage qui explique cette ruée des populations d’ici et d’ailleurs en Casamance chez Wave ».

Décrié par nombre de clients de son manque de sécurité, Orange money éprouve aujourd’hui d’énormes difficultés pour maintenir ces usagers dans le Fogny Diabang. Si les jours de ce réseau de transfert affilié l’opérateur téléphonique Orang ne sont pas encore comptés il est certain que son lendemain dans cette contrée demeure une mystère et boule de gomme.

(Source : Léral, 26 novembre 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)