twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Transfert d’argent : Les cadres de La Poste investissent le secteur

lundi 26 août 2013

Les cadres de La Poste, réunis au sein d’une amicale, comptent investir le secteur du transfert d’argent. A travers l’exploration de ce nouveau créneau, ils espèrent ainsi provoquer des rentrées de fonds consistantes pour la structure et par la même occasion créer des emplois.

L’idée a été émise ce samedi à Saly Portudal où s’ouvrait l’Assemblée générale annuelle ordinaire couplée à la sortie annuelle de l’Amicale des cadres de La Poste (Acap). Les cadres de La Poste ont flairé le bon filon. Ils veulent investir le secteur du transfert d’argent.

Très lucratif, ce créneau draine près de 500 milliards de francs Cfa par an dans ce pays où la sous-bancarisation lui offre de beaux jours devant lui. En Assemblée générale, samedi dernier à Saly, ils ont annoncé leur volonté de s’y lancer. « Chers camarades.

Vous nous avez toujours demandé de réaliser des activités porteuses et rapportant à l’Amicale des revenus additionnels. A cet égard, nous avons l’autorisation de notre bienveillant comité directeur pour nous investir dans le secteur des transferts d’argent ;

après présentation d’un business plan cohérent et pertinent », a laissé entendre le président de l’Amicale des cadres de La Poste (Acap), Bassirou Wade. Qui annonce, en outre, que les fonds nécessaires pour investir dans cette activité seraient disponibles.

Pour les membres de l’Acap, cette option reste « cohérent et judicieux ». A cela s’ajoute l’expertise dont dispose leur amicale. « Il se trouve en même temps que La Poste cherche des distributeurs particuliers privés et nous, nous sommes une organisation privée, donc c’est tout à fait cohérent que nous nous faisons agréer par La Poste elle-même et par d’autres structures », précise le chargé de la communication et des relations extérieures de l’Acap, Moussa Ndoye.

A terme, ils veulent devenir « un bureau de Poste privé » de sorte que « tous les services vendus par La Poste soient disponibles dans les agences que nous créerons et qui appartiendront à l’amicale ». « Nous serons un bureau de poste privé. On va aider La Poste à désenclaver le territoire et à être à proximité des lieux d’habitation des populations et des lieux de travail », ajoute M. Ndoye.

Le marché sénégalais du transfert d’argent est en pleine expansion depuis quelques années. Ce, à cause du flux importants des transferts des migrants.

Cet essor a permis, depuis 2012, une baisse considérable des offres et des tarifs grâce à l’avènement, à côté des opérateurs traditionnels, comme Western Union, Moneygram ou encore Wari, de nouvelles sociétés qui veulent aussi capter une bonne partie de l’argent envoyé par les immigrés à leurs familles ou des transferts urgents dans le pays.

Car, selon une étude du cabinet Afrique Communication, publié en janvier dernier, le cash à cash (95 %) est le moyen de transfert le plus utilisé par ceux qui envoient ou reçoivent de l’argent au Sénégal. Mais, le développement de l’envoi d’argent via la téléphonie mobile pourrait changer la donne grâce au fort taux de pénétration du mobile dans le pays.

L’Amicale des cadres de La Poste (Acap) est une initiative qui ne regroupait à l’origine que les inspecteurs et les administrateurs de la boîte. Elle sera étendue par la suite aux autres corps de cadres, diplômés des autres secteurs d’activités.

Cette assemblée générale, tenue le week-end écoulé, était aussi destinée à permettre aux cadres d’être à niveau, de comprendre les politiques et orientations, voire la feuille de route du nouveau directeur général.

Alassane Diallo

(Source : Wal Fadjri, 26 août 2013)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)