twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Transfert d’argent : La Sonatel concurrence Western Union

jeudi 13 novembre 2008

La Société nationale de télécommunications (Sonatel) va bientôt élargir son offre de services en mettant sur le marché Orange money, un service de transfert d’argent via le téléphone mobile.

Payer ses factures, acheter des biens et services, transférer ou retirer de l’argent avec son téléphone mobile, acheter du crédit téléphonique sans se déplacer sont les services qu’Orange Money offre aux abonnés de la marque Orange. Pour avoir accès au service, le client se fait alimenter un compte Orange money dans les locaux d’un partenaire agréé par Orange. Hier, le directeur général de la Sonatel, Cheikh Tidiane Mbaye et l’administrateur directeur général de la Bicis, Gérard d’Heré ont signé à Dakar un partenariat pour le développement du premier service de paiement de factures et biens de consommation et de transfert domestique d’argent via le mobile. Le projet a déjà reçu l’agrément de la Banque centrale, signale-t-on. La phase-test du produit est prévu dans le premier trimestre de 2009. L’idée est de créer un lien entre le secteur financier et le secteur des télécommunications. Le taux de bancarisation au Sénégal reste encore faible, il tourne autour de 5 à 8%. Les transactions financières se font, en un taux très élevé, avec de l’argent liquide. Cheikh Tidiane Mbaye indique que le service Orange money qui a déjà été mis en place en Côte d’Ivoire, est une tendance générale dans les pays émergents.

La première société de téléphonie mobile du Sénégal compte 3,5 millions de clients avec un taux de pénétration dans les foyers de 40%. Dans cette tranche, Orange estime qu’une bonne partie n’est pas bancarisée. Ainsi, le nouveau service devrait permettre aux abonnés de créer un compte -gratuitement- sur leur mobile orange et d’effectuer des opérations de transfert ou de retrait d’argent à partir des boutiques agréées. A terme, note le directeur général de la Sonatel, l’ensemble du réseau Orange en Afrique disposera de ce service innovant.

Pour le patron de la Bicis, Orange money est un ‘ produit révolutionnaire ’ qui va permettre de porter le taux de bancarisation de 5% à une bancarisation indirecte de 20% d’ici 2010. Le service s’adresse en particulier aux populations, clients d‘Orange, qui ne disposent pas de compte bancaire. La société de téléphonie de téléphonie va nouer des contacts avec l’ensemble des facturiers car ‘ il n’ y pas de contrat d’exclusivité ’, signale Léon Charles Ciss, directeur de Orange mobile.

Le client peut espérer rompre avec les interminables files d’attente lors des paiements de factures en effectuant le paiement directement à partir de son mobile. Pour les facturiers comme la Senelec, la Sde, entre autres, Orange money pourra être un moyen d’optimisation de l’encaissement des factures, de réduction des coûts de traitement des espèces, de facilitation de la gestion de l’affluence des agences, etc. Interpellé sur la fiabilité du service, le directeur général de la Sonatel fera savoir que toutes les mesures nécessaires ont été prises. ‘ Orange money assure une traçabilité complète des opérations, chaque transaction étant identifiée par un numéro unique (...) Les transactions ne peuvent s’effectuer qu’après validation du client avec son code secret ’, lit-on dans le dossier de presse. Qui relève, par ailleurs, que ‘ la Bicis opère des contrôles réguliers sur le système et assure notamment la bonne conformité du service à la réglementation bancaire en vigueur ’.

Khady Bakhoum

(Source : Wal Fadjri, 13 novembre 2008)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)