twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Togo : les services des opérateurs télécoms trop chers pour plus de 60% des abonnés

samedi 23 juillet 2022

L’ARCEP appelle les opérateurs mobiles et fixes à « plus d’investissements pour améliorer la qualité et la disponibilité des services et à davantage d’efforts pour la baisse des tarifs, notamment pour les services mobiles qui demeurent toujours parmi les plus chers de la zone UEMOA en entrée de gamme ».

Au Togo, la majorité des consommateurs des services de communications électroniques (64% au moins) sont insatisfaits des prestations des différents opérateurs en activité dans le pays. C’est ce que révèle l’Autorité de régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) qui a réalisé une enquête de satisfaction du 30 mai au 17 juin 2022 sur l’ensemble du territoire national.

Selon les résultats de l’enquête réalisée auprès des clients des fournisseurs d’internet fixe à domicile, l’insatisfaction est liée entre autres à la cherté, la qualité et l’indisponibilité des services. Précisément, relaie TogoFirst, 78% des clients de Togo Telecom (TGT) et 68% de Group Vivendi Africa Togo (GVA) déplorent la cherté des services que leur proposent les opérateurs. 40% de clients GVA et 32% de TGT dénoncent des problèmes de qualité des services. Sur l’indisponibilité des services, 42% des abonnés GVA et 32% de TGT ne sont pas satisfaits.

Les clients des opérateurs mobiles Togocel (75%) et Moov Africa Togo (64%) évoquent les mêmes défauts que ceux des fournisseurs d’internet, selon le gendarme des communications électroniques et des postes au Togo. En plus, ils se sont plaints « des réceptions de messages intempestifs à caractère publicitaire, d’épuisement anormal des forfaits et des délais longs de réparation des dysfonctionnements ».

Selon le régulateur, les différents ressentis exprimés par les consommateurs sont en phase avec les études qu’il a réalisées sur les tarifs et les mesures de qualité de service (QoS), et qui ont été publiées récemment.

(Source : Agence Ecofin, 23 juillet 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)