twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Togo : les communications voix et Data sont parmi les plus chères de l’UEMOA

jeudi 3 février 2022

Les consommateurs togolais s’en doutaient ! C’est officiellement confirmé par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP-Togo). Le Togo pratique les coûts de communication voix et Data parmi les plus chers de l’UEMOA.

A travers une analyse comparative, l’ARCEP-Togo conclut que les tarifs pratiqués par les opérateurs de communication électronique, pour les offres identiques ou similaires sont parmi les plus chers de l’UEMOA. Le régulateur indexe nommément les offres voix et Data de Togocom et de Moov Africa.

Les tarifs élevés évoqués sont particulièrement ceux concernant des offres mobiles. Selon l’ARCEP, pour les services data à 100%, les prix vont jusqu’à 25 fois plus chers que le meilleur prix pratiqué dans l’UEMOA. Sur les offres voix, on note une cherté qui va jusqu’à quatre (4) fois le prix le plus abordable de la zone. Les offres mixtes quant à eux sont dans la moyenne régionale.

L’analyse du régulateur a porté sur plusieurs paramètres et segments de différentes offres. On note, par contre, dans les résultats qu’en matière d’offres mobiles ; en ce qui concerne les tarifs hors forfaits, forfaits mixtes (voix et data), forfaits data et voix, « le Togo se classe parmi les tarifs les moins élevés ». Ce que le régulateur explique par les rappels à l’ordre formulés aux deux opérateurs sur la différenciation tarifaires dès fin 202.

La fibre plus accessible ?

Conclusion plutôt bonne aussi sur le segment de la fibre à domicile. Avec 25Mbps en entrée de gamme, GVA Togo permet au pays de se situer « parmi les tarifs plus bas » de l’UEMOA, note l’ARCEP. Sur le segment se situant entre 25MBps et 100 Mbs, Togocom et GVA placent le Togo dans la moyenne régionale.

En décembre 2021, l’ARCEP avait annoncé la recherche d’un comparateur de prix. Avec la publication des résultats de son analyse, le régulateur éclaire les consommateurs sur les tendances de prix comparativement à la sous-région. L’institution encourage donc les opérateurs à plus de responsabilité dans la fixation des prix. Le but étant de faciliter l’accès des services de communications électroniques à tous les consommateurs, particulièrement les services mobiles.

L’ARCEP a rappelé des actions menées depuis bientôt deux ans pour garantir la transparence des prix et la meilleure accessibilité aux services de communication électronique au Togo.

Télécharger les résultats de l’analyse ici

Souleyman Tobias

(Source : CIO Mag, 3 février 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)