twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Togo/e-learning : « la balle est désormais dans le camp des parents »

lundi 8 juin 2020

Pawou Batana, Directeur Général de IPNET INSTITUTE OF TECHNOLOGY, une université technologique basée à Lomé, s’est adressé dimanche aux parents d’élèves. Le sujet ? L’e-learning ! Depuis la fermeture des écoles le 20 mars au Togo dans la lutte contre le coronavirus, des milliers d’élèves et étudiants sont laissés sur les carreaux. Si quelques écoles privées comme INPENET ont pu mettre en place des dispositifs pour la continuité des cours, les étudiants eux ne peuvent pas tous suivre le rythme, confrontés au problème crucial d’accès à internet et à l’équipement.

C’est un secret de polichinelle, la cherté des coûts de connexion au Togo. Même si la situation s’améliore sensiblement ces dernières années, le coût de connexion, l’accès à des équipements informatiques comme les ordinateurs ne sont pas à la portée de tous. La pandémie du coronavirus est donc venue révéler la nécessité de rendre ces outils accessibles à tous. Le secteur de l’éducation est l’un des secteurs ayant le plus besoin d’assurer la continuité des services.

Personnalité connue dans le secteur IT au Togo, Pawou Batana s’est adressé dimanche au monde de l’éducation et a interpellé les parents. Saisissant l’occasion d’une promotion exceptionnelle de l’opérateur télécom Togocom sur les forfaits internet, le DG de IPNET INSTITUTE OF TECHNOLOGY pense que ce sera désormais aux parents d’agir pour permettre aux étudiants de poursuivre les cours à distance. A travers une analyse précise, le DG Batana explique sa pensée.

Un étudiant sans ordinateur et internet est un écolier sans ardoise

« Pour suivre 30 heures de cours par semaine en mode e-learning salle de classe virtuelle (WebEx/Moodle, Microsoft Teams, Zoom, etc.), il faut un abonnement 4G d’au moins 30GB par mois à l’apprenant, soit plus de 80.000 F CFA d’abonnement mensuel (tarif Togocel), ndlr :Togocel est du groupe Togocom », écrit-il. Or, le groupe vient de réaménager le tarif de ces offres Internet avec une hausse des capacités. Une offre retient particulièrement l’attention de l’expert. Il s’agit d’une promotion du 5 au 14 juin 2020 où l’opérateur propose 60GB à 15.000F CFA pour une validité de 30 jours.

« Aujourd’hui, un étudiant –ndlr : toute filière confondue- sans ordinateur et accès à Internet est un écolier sans ardoise », soutient Pawou Batana. En guise de conseil aux parents, il les invite à souscrire à Internet fibre optique, ADSL ou sans fil à la maison pour les étudiants et élèves. « Au moins là-bas, la facturation se fait au forfait et non au volume. Les jeunes en ont besoin et surtout les prix au Togo (fibre optique, Adsl) ont atteint des niveaux qu’on peut difficilement réduire », soutient-il.

« Directeur Général de IPNET INSTITUTE OF TECHNOLOGY, je suis bien placé pour conter les frustrations de jeunes étudiants lorsqu’ils n’ont pas accès à Internet », poursuit-il. Et pour appuyer son appel, Pawou Batana a posté un message de détresse d’un étudiant qui l’interpellait sur les difficultés d’accès à Internet à 1h du matin. De quoi dire que l’accès à l’éducation à distance est un sujet crucial pour la jeunesse togolaise.

Dans son université, depuis mi-avril, avant même la fermeture des écoles, un dispositif a été mis en place pour répondre aux contraintes de la pandémie. Le 11 avril, Pawou Batana révélait la démarche et appelait les opérateurs télécoms à accompagner les initiatives visant à assurer la continuité de l’éducation. Dans cette publication, il exposait déjà la situation, besoins et contrainte, pour une formation à distance au Togo.

Souleyman Tobias

(Source : CIO Mag, 8 juin 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)