twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Togo – administration publique : vers la numérisation des moyens de paiement

mercredi 24 mars 2021

Le gouvernement togolais a adopté en Conseil des ministres ce mercredi un décret portant numérisation des moyens de paiement de l’Administration. Il ouvre la voie à une meilleure accessibilité des services de l’Etat.

L’administration togolaise, avec ce décret, devra intégrer de nouveaux moyens de payement. Ils seront essentiellement digitalisés. Le but, c’est de faciliter les paiements à distance pour des services de l’Etat. Ainsi donc, les actes et services administratifs peuvent être effectués à distance avec le payement en ligne, par mobile money, ou encore par carte bancaire.

Le décret adopté ce 24 mars par le conseil des ministres insiste sur la protection des données à caractère personnel des usagers par l’administration publique.

Dans ses transactions financières, l’Etat devra privilégier ces nouveaux moyens de paiement. Ils permettront, espère le gouvernement, « d’améliorer significativement et de manière rapide la bancarisation et l’inclusion financière ». Au-delà, la digitalisation des moyens de paiement de l’Etat va aider à lutter contre la corruption, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, précise le gouvernement.

Décembre 2019, le trésor public avait annoncé la digitalisation de tous les moyens de paiement pour 2020. Il avait été prévu la refonte de tout le système d’information du trésor public.

Dans quelques semaines, le Togo devrait officialiser d’autres services à distance comme la délivrance du casier judiciaire. L’adoption des paiements à distance vient donc appuyer le processus de transformation digitale de l’administration togolaise.

Souleyman Tobias

(Source : CIO Mag, 24 mars 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)