twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tigo passe le cap des 20 millions de clients en Afrique

mardi 11 février 2014

Millicom, présent en Afrique et en Amérique latine via la marque Tigo, a vu ses revenus africains grimper de 7,9% en 2013 mais sa rentabilité y a chuté. L’année écoulée aura permis au groupe de télécommunications d’atteindre les 21 millions de clients.

Millicom a annoncé le 11 février ses résultats pour l’année 2013. Le groupe de télécommunications basé au Luxembourg, présent dans sept pays africains [1] et huit pays d’Amérique centrale et du Sud, a vu son chiffre d’affaires atteindre 5,16 milliards de dollars, en hausse de 7,2% par rapport à 2012. L’Ebitda (un indicateur proche de l’excédent brut d’exploitation) a reculé de 8,9% à 1,88 milliard, pour une marge d’Ebitda de 36,5%, en recul de 4,4 points de pourcentage. Au niveau mondial, Millicom a passé pour la première fois le cap des 50 millions de clients.

Le revenu par utilisateur en Afrique atteint tout juste le tiers du niveau atteint en Amérique du Sud.

Signes positifs

« L’Afrique montre les premiers signes positifs en termes de croissance avec une augmentation des revenus de 9% au cours du dernier trimestre, en monnaie locale », s’est réjoui le groupe dans sa présentation. Sur l’ensemble de l’année, le chiffre d’affaires africain de Tigo a atteint 1,03 milliard de dollars, en hausse de 5,4%. Le nombre de clients mobiles du groupe sur le continent a grimpé à 20,96 millions fin 2013, contre 18,92 millions un an plus tôt. Le nombre de clients « attribuables » (calculé en fonction des parts détenues dans les filiales) est de 20,69 millions.

Pays par pays, les résultats sont très variables. Au Rwanda, Tigo comptait en fin d’année 1,94 million d’utilisateurs contre 1,5 million un an plus tôt (+29%). En RD Congo, 3,85 millions de clients contre 3 millions (+28%), en partie grâce au lancement des activités au Kivu. Au Ghana, 3,67 millions contre 3,17 millions (+16%). Au Tchad, 2,25 millions contre 2 millions (+11%). A Maurice, au Sénégal et en Tanzanie, le nombre de clients a en revanche stagné.

Terrain difficile

Le continent reste un terrain difficile pour le groupe européen. L’année dernière, il y a enregistré une perte opérationnelle de 54 millions de dollars contre un gain de 122 millions en 2012. Son revenu par utilisateur ne cesse de décliner. A 4 dollars fin 2013, il atteint tout juste le tiers du niveau atteint par Tigo en Amérique du Sud. Au Sénégal, où le groupe a soldé en 2012 un litige important avec l’Etat, Tigo a perdu sa deuxième place, passant derrière Expresso.

Sur le continent, le groupe, qui a mis en place comme la plupart des opérateurs une politique de cession de ses tours télécoms, entend désormais accélérer son développement dans les produits à plus forte valeur ajoutée : internet mais aussi services financiers. Dans ce dernier domaine, le revenu par utilisateur en Afrique est d’ailleurs deux fois plus elévé qu’en Amérique centrale…

Millicom mise aussi beaucoup sur les services online et le e-commerce. Il est ainsi l’un des actionnaires de référence de Africa Internet Holding, avec MTN. Initié par l’allemand Rocket Internet (qui dispose avec Millicom d’une plateforme similaire en Amérique latine), Africa Internet Holding gère de nombreux sites de commerce en ligne un peu partout en Afrique : Jumia, Kaymu, Lamudi, Jovago… Un espoir de revenus supplémentaires pour Millicom dans les années à venir.

(Source : Jeune Afrique, 11 février 2014)

[1] Ghana, Maurice, Sénégal, RD Congo, Rwanda, Tanzanie, Tchad

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)