twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tigo devient Free et promet des avantages : Une arnaque pour les consommateurs ?

vendredi 4 octobre 2019

Naturellement lorsque l’on lit le mot Free, on pense automatiquement à la notion de Liberté. Aussi, quand l’opérateur de téléphonie et de transfert d’argent Tigo change de nom pour évoquer aux yeux du consommateur ce paradigme de paix, d’ouverture et d’épanouissement, ça fait tilt et ça attire. En conséquence, les consommateurs se ruent sur ce qu’ils croient être un nouveau produit qui offre beaucoup d’avantages alors qu’il y a des non-dits.

Pourquoi Tigo a-t-il décidé de prendre le nom d’un opérateur que l’on suppose français et dont le patron est un certain Xavier Niel ? Tigo, ex-Sentel aurait-t-il opté pour la France par simple cupidité afin de récolter des dividendes importants sans assurer la sécurité de communication à ses abonnés ? Ces questions sont d’aussi importantes qu’un technicien supérieur en la matière, pour ne pas dire un spécialiste féru des questions de télécommunication et, qui plus est un homme di sérail doute des avantages proposés aux abonnés à grand coup de publicité.

A en croire ce spécialiste interrogé par dakarposte, le premier problème se situe au niveau des ressources en amont. "Sur quel câble Tigo qui devient Free va-t-il acuqérir ses capacités en DATA" s’interroge-t-il, avant de précise : "Il faut un réseau parallèle à celui à Orange depuis la source". Car, à l’en croire, "s’il faut utiliser les mêmes câbles ACE main one SAT rien ne changera". Nothing. Nada. Dara ! Les tarfis resteront les mêmes, c’est-à-dire très chers et les connexions continueront à être aussi lentes que ce que l’on constate aujourd’hui tant avec Orange qu’avec tous les autres opérateurs. "Car la bande est est faible parce que dépassée par la demande locale" précise-t-il. Selon ce technicien, la bande doit être améliorée un nouveau cable sous-marin d’une capacité de "plusieurs dizaines de terabits de l’Europe vers l’Afrique".

Pourtant, Tigo qui devient Free sait parfaitement qu’il y a anguille sous roche. Ce qui ne l’empêche pas de faire dans la provocation par un grosse campagne publicitaire à caractère mensonger. De plus, c’est sous le siège de leur concurrent, Orange, qu’ils sont venus semer un tapage indescriptible qui n’avait aucun sens sauf à provoquer une entreprise qui connaît un succès fulgurant depuis plus d’un décennie. Les mauvaises langues prétendent d’ailleurs que Tigo est coutumier des faits. C’est son problème. Il faut seulement qu’il respecte les consommateurs en n’omettant pas de les informer sur ses agendas cachés.

Mamadou Ndiaye

(Source : DakarPoste, 4 octobre 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)