twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tentative de piratage du site PressAfrik : Appel condamne et tire la sonnette d’alarme

mercredi 24 février 2021

L’Association des Éditeurs et Professionnels de la Presse en ligne (APPEL) a appris ce mardi 23 février que le journal en ligne PressAfrik.com subit depuis 48 heures des tentatives de sabotage de ses plateformes informatiques. Les internautes ont pu constater par eux même que le site PressAfrik n’est accessible que par intermittence et est parfois totalement indisponible depuis lundi.

Le mode opératoire utilisé par les personnes malveillantes derrière cette tentative de piratage est connu des acteurs de la presse en ligne au Sénégal. Ils sont nombreux à l’avoir subi ces dernières années. Il s’agit en effet, d’une attaque de type DDoS qui consiste à envoyer un flux anormal de données que ne sauraient supporter les serveurs jusqu’à ce que ces derniers s’arrêtent de fonctionner. Le promoteur du journal en ligne travaille d’arrache pied avec son hébergeur pour la remise en état de la plateforme.

Les Éditeurs de la presse en ligne condamnent cet état de fait et expriment leur solidarité à PressAfrik ainsi qu’à son directeur de publication, Ibrahima Lissa Faye, par ailleurs président de l’association.

APPEL attire l’attention des autorités sur les menaces qui pèsent sur la liberté de presse à travers cette énième tentative de saper l’intégrité de l’outil de travail des acteurs de la presse en ligne. Nous continuerons à remplir notre devoir d’informer par tous les moyens techniques et légaux. Et ce ne sont pas ces menaces d’un autre genre qui nous feront changer des lignes éditoriales que nos membres se sont tracées dans le respect des textes en vigueur.

Fait à Dakar, le 23 février 2021

Abdoulaye Salam Fall,
Vice Président

(Source : Dakar Actu, 24 février 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)