twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télévision terrestre numérique : Plus de basculement, le passage s’impose

mercredi 17 juin 2015

La date butoir du 17 juin 2015 est arrivée. Mais les décodeurs ne sont pas encore disponibles dans les ménages. On ne basculera donc plus dans la Télévision terrestre numérique (TNT).

Rendez-vous était pris avec les Sénégalais par le Comité national de pilotage de la transition de l’analogie vers le numérique (Contan) pour un basculement ce jour. Mais le rendez-vous va être manqué même si les membres de ladite structure ont souvent assuré que les délais du basculement seraient respectés. C’est pourquoi ils ont changé de vocabulaire et optent aujourd’hui pour le terme ‘’passage’’ tel qu’indiqué dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction. Ainsi, on passera petit à petit de l’analogique au numérique. Pour l’instant, le Sénégal fait avec les deux en attendant que tous les foyers puissent avoir le matériel nécessaire pour la télévision numérique terrestre. Car tel que le souligne l’un des experts du Contan en l‘occurrence Youssou Dieng, ‘’une transition se fait de manière progressive comme cela se fait dans tous les pays. Dans certains pays, cela leur a pris 2 ou 3 ans. Tout dépend de la taille du pays’’.

Au Sénégal, ce travail a déjà pris un an et demi entre l’appel à candidature et le choix de l’entreprise devant s’occuper de la mise en place des infrastructures. A ce jour, presque toutes les villes ont le matériel requis pour recevoir normalement la TNT. Par conséquent 90% des villes du Sénégal sont prêtes pour le basculement.

Cependant, si les infrastructures, notamment les émetteurs, ont été réalisées suivant les délais, il n’en est pas de même pour les décodeurs. L’on en est aux phases tests pour l’instant. Et seuls quelques privilégiés en disposent. ‘’Ce qui a compliqué notre modèle, c’est que, dès le départ, nous n’avons pas opté pour un modèle de TNT simple parce que l’engagement international exige de passer au numérique en 2015. Le Sénégal s’est dit qu’il fallait faire mieux que de passer uniquement au numérique’’, explique M. Dieng. ‘’La TNT offre d’autres possibilités.

On peut intégrer une panoplie de services interactifs diffusés ou connectés’’, assure-t-il. Toutes ces exigences prises en compte par le Contan aurait rendu difficile l’acquisition d’un décodeur. A cela s’ajoute une forte demande de l’industrie décodeurs car tout le monde veut passer à la TNT. ‘’Heureusement, nous avons pu concevoir un modèle de décodeur qui nous permet non seulement d’avoir la TNT mais aussi de permettre à tous les citoyens d’avoir accès aux services interactifs. D’ailleurs, ce décodeur est connectable à l’internet’’, renseigne-t-il.

Mais pour le moment, il faut terminer toutes les installations et s’assurer que tous les ménages disposent d’un décodeur pour passer définitivement à la télévision numérique terrestre.

Bigué Bob

(Source : Enquête, 17 juin 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)