twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télévision terrestre numérique au sein de l’UEMOA - Une feuille de route pour amorcer la transition

mercredi 7 novembre 2012

Les experts et les ministres des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) en charge de la Télévision terrestre numérique (TNT) ont clos leurs travaux, le mardi 6 novembre 2012 à Ouagadougou. Une feuille de route a été élaborée en vue de faciliter la transition de l’analogique au numérique.

De grandes conclusions se sont dégagées de la réunion des experts et les ministres des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) en charge de la Télévision terrestre numérique (TNT), tenue les 5 et 6 novembre 2012 à Ouagadougou. De l’avis du ministre burkinabè de la Communication, porte-parole du gouvernement, et président de la réunion, Alain Edouard Traoré , la rencontre a permis d’assoir une feuille de route qui va permettre d’identifier les actions à entreprendre et les acteurs-clés avec des échéances précises, pour aider les Etats membres à achever le processus de transition numérique d’ici à juin 2015.

Entre autres, les ministres ont jugé nécessaire de procéder au réaménagement des cadres législatifs et réglementaires nationaux en vue de garantir la séparation des activités d’édition de programmes TV des activités de diffusion (multiplexage, transport et diffusion des signaux audiovisuels), l’indépendance de l’opérateur de diffusion vis-à-vis du pouvoir politique ainsi que la transparence et la non-discrimination dans la diffusion des programmes TV des éditeurs publics et privés. « Nous ne souhaitons pas que d’un pays à un autre, qu’il y ait des normes différentes. Nous avons envisagé ensemble des actions que chaque Etat devrait entreprendre au plan national, en termes de relecture des lois et des textes pour permettre à la transition numérique de s’opérer dans les meilleures conditions. C’est un acte majeur qui va ouvrir une base juridique à l’ensemble des Etats membres de l’UEMOA », a interpellé le représentant du Premier ministre Luc Adolphe Tiao, patron de la rencontre.

Les ministres ont également exhorté la Commission de l’UEMOA à accompagner les Etats membres dans la mise en oeuvre de leurs programmes de renforcement de capacité des acteurs qui doivent piloter le processus de transition numérique. A cela s’ajoute la question du financement des activités de la TNT. Pour ce faire, les ministres en charge de la transition numérique ont suggéré à leurs collègues des Finances des Etats membres, quelques pistes de financement à explorer au nombre desquelles : les ressources du budget de l’Etat, l’exonération des frais de douanes et autres taxes, la mise en place de crédit à des taux bonifiés. La réussite de tout ce processus va passer par un suivi.

Dans ce sens, les ministres ont proposé à la Commission de l’UEMOA d’organiser des réunions périodiques de suivi et d’information jusqu’à la fin de la transition numérique. « Les pays membres de notre espace communautaire disposent désormais de peu de temps pour réaliser le basculement vers le numérique d’ici l’échéance de 2015 fixée par l’accord de Genève 2006 », a insisté Alain Edouard Traoré. Dans l’ensemble, ce sont des ministres des Etats membres de l’UEMOA qui repartent satisfaits à l’issue des travaux, à en croire le ministre de la Communication du Mali, Bruno Maïga. « Je suis très réconforté par les perspectives qui se sont dégagées de cette rencontre, dans laquelle nous sentons l’engagement des Etats à aller dans les meilleures conditions et avantages possibles pour nos populations vers le numérique », a-t-il confié.

Paténéma Oumar Ouédraogo

(Source : Sidwaya, 7 novembre 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)