twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télévision numérique terrestre : Forte spéculation sur le prix des décodeurs à Mbour

samedi 10 octobre 2015

Les populations de Mbour qui veulent réussir le passage au numérique doivent casquer fort pour disposer du décodeur Tnt. Depuis quelques jours, une forte spéculation a été constatée autour de la commercialisation du boitier. Subventionné par l’État, le décodeur qui devait coûter 10.000 FCfa est revendu à 15.000 voire 20.000 FCfa par des commerçants opportunistes.

Les Mbourois sont déterminés à entrer dans l’ère de la Télévision numérique terrestre (Tnt). Et pour ce faire, tous les moyens sont bons. Le seul hic est que ce passage au numérique risque de trouer les poches de beaucoup de consommateurs. En effet, une forte spéculation est notée depuis un certain temps autour du prix du décodeur depuis leur mise en vente sur le marché via un réseau de distributeurs agréés. Des commerçants véreux ou opportunistes qui ont flairé un bon coup se sont lancés dans la revente pour renflouer leurs caisses. Leur stratégie, c’est d’acheter d’importants lots auprès des distributeurs agréés pour les revendre sur le marché à 15.000 voire 20.000 FCFA l’unité. C’est le cas au marché central de Mbour où le décodeur est vendu comme de petits pains. Avec la subvention de l’État du Sénégal, le Comité national de pilotage du passage de l’analogie au numérique (Contan) avait assuré que les prix ne dépasseraient pas 10.000 FCfa. Mais tel n’est pas le cas aujourd’hui à Mbour où les populations, pressées d’entrer en possession de leurs décodeurs, casquent des fois plus que prévu. « C’est une nouveauté et nous voulons faire partie des premiers servis avant qu’il n’y ait une pénurie. Aujourd’hui, j’ai casqué un peu moins de 30.000 FCfa et je suis fin prêt pour le passage au numérique », indique Fatou Thiam, habitant à Grand Mbour. Si beaucoup de gens semblent enclins à disposer du décodeur sans regarder à la dépense, d’autres par contre crient à l’arnaque. Selon eux, le décodeur, subventionné par l’État, ne devrait pas excéder les 10.000 FCfa. Mbaye Ndiaye fait partie de ceux qui dénoncent la pratique malsaine de certains vendeurs. « Le prix du décodeur était initialement fixé à 40.000 FCfa, mais l’État a mis la main à la poche pour faciliter l’accès à tous les Sénégalais. Aujourd’hui, on assiste à une spéculation qui ne dit pas son nom au détriment du contribuable sénégalais », déplore-t-il. « Ils vont chez les distributeurs agréés, achètent les décodeurs par centaines et les revendent à des prix exorbitants. C’est cela qui crée une rupture de stock », indique-t-il. Selon lui, la vente devait se faire de façon individuelle. « Les distributeurs ne doivent pas accepter de vendre plus d’un décodeur à une personne », préconise-t-il. Par ailleurs, il a invité les populations désireuses d’acheter des décodeurs de se tourner vers les distributeurs agréés au lieu d’aller se faire arnaquer par les commerçants.

Aujourd’hui, ils sont nombreux à vouloir profiter des avantages de la Tnt. « C’est vrai qu’avec le passage au numérique, il y aura une très bonne qualité de l’image, sans compter la connexion à l’Internet, les autres services comme la vidéo à la demande, mais ça ne doit pas être une raison pour augmenter le prix du décodeur », indique Amadou Diop.

À « Géo Prestige international », un des distributeurs agréés au niveau du département, des packs sont proposés aux clients. Le pack gold est disponible pour 23.500 francs et comprend un décodeur, une antenne râteau et l’installation. Même l’antenne qui coûtait 7.000 francs au départ n’a pas été épargnée par la spéculation. Elle est revendue entre 8 et 10.000 FCfa. Et les techniciens de leur côté font monter les enchères. Ce qui démontre que la commercialisation des décodeurs est loin d’être structurée. En attendant, la spéculation continue son bonhomme de chemin et les populations se bousculent toujours pour avoir leur décodeur. Quel que soit le prix.

S. O. Fall

(Source : Le Soleil, 10 octobre 2015)

Post-Scriptum

A Dakar, les décodeurs vendus entre 12.000 et 12.500 FCfa

Depuis le basculement du Sénégal de l’analogie au numérique et la mise en vente des décodeurs de Télévision numérique terrestre (Tnt), certains vendeurs de quincaillerie et autres marchands ambulants se frottent bien les mains. À Dakar, si les décodeurs sont officiellement vendus à 10.000 FCfa grâce à une subvention de l’Etat du Sénégal, au niveau de la Direction du Comité national de pilotage du passage de l’analogie au numérique (Contan), ce n’est pas le cas dans certaines artères de la capitale sénégalaise et d’autres points de vente. Sur place, la situation est tout autre. L’heure est à la spéculation. Le décodeur Tnt est échangé entre 12 000 et 12 500 FCfa au grand dam des clients. Au marché Castors, le sieur Niang fait partie de l’un des plus grands marchands d’appareils de technologies modernes de communication. Sur le prix du décodeur, il reste formel : « Mes décodeurs, je me les procure à plus de 10.000 FCfa l’unité au Marché Sandaga. Ce faisant, je ne pourrais pas les vendre à moins de 12.000 FCfa ». Selon lui, il y a un mois, il est même arrivé qu’il vende ces appareils entre 15.000 et 20.000 FCfa. Dans ce marché, il n’est pas le seul à vendre les décodeurs Tnt à ce prix. Sous le couvert de l’anonymat, un autre grossiste d’appareils modernes de technologies informe écouler ses produits à 12.500 FCfa l’unité. Une raison qu’il explique par le coût d’acquisition des décodeurs jugés « un peu relevé ». Trouvé en face d’un hôtel de la place, en centre-ville, Ousmane, marchand ambulant de son état, propose aux passants l’appareil à 12.000 FCfa. « Je fais la queue pour acheter le décodeur Tnt à 10.000 FCfa. Donc, je trouve logique de le revendre à 12.000 FCfa », avance-t-il.

Ibrahima Ba

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)