twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Téléphonie mobile : L’Artp annonce un observatoire des tarifs des opérateurs

mercredi 20 décembre 2017

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) projette la mise en place d’un Observatoire des tarifs des opérateurs destiné à baisser les coûts de l’Internet et des appels téléphoniques.

Le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes, Abdou Karim Sall, a fait, hier, une série d’annonces importantes pour le secteur de l’Internet et de la téléphonie. La plus marquante porte sur la mise en place prochaine de l’Observatoire des tarifs de détail. Le directeur général s’exprimait au cours d’une journée de concertation avec les acteurs du secteur des télécommunications, organisée hier à Dakar. Le contenu de cette nouvelle institution sera publié sur le site web de l’Artp, a informé M. Sall. Cette mise en place, dit-il, répond au besoin de mettre les tarifs à la disposition des consommateurs et usagers.

Abdou Karim Sall fait le constat de « la non répercussion de la baisse des tarifs d’interconnexion sur les prix facturés aux consommateurs, la cherté encore actuelle de l’Internet au Sénégal, l’insuffisance d’encadrement des promotions etc. ».

Ce contexte sous-tend l’acquisition par l’Artp de « Tracker ». C’est un outil qui permet à l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes de contrôler la conformité de l’application effective de la taxation « par les opérateurs (…) aux tarifs qu’ils déclarent ». Abdou Karim Sall fait savoir qu’il y aura un découpage de la boucle locale avant juin 2018.

Au cours de cette journée de concertation avec les opérateurs de téléphonie, le directeur général de l’Artp a fait part de l’arrivée prochaine des Opérateurs mobiles virtuels, Sirius Telecom, Origines Sa et le Groupe Futurs médias. Une concurrence dans ce secteur permettra une réduction significative des tarifs pour les usagers au Sénégal.

Selon Abdou Karim Sall, l’Artp s’est déjà penchée sur l’audit des coûts. Ainsi, des mesures ont été prises pour poursuivre la baisse des coûts de l’interconnexion. « Entre 2014 et 2015, les coûts de l’interconnexion ont connu une baisse de 36% », précise-t-il. Dans le même ordre d’idées, le directeur général de l’Artp est également revenu sur les baisses réalisées dans le secteur de la téléphonie mobile.

« En 2014, les tarifs étaient de 23,4 FCfa, nous les avons ramenés à 15 FCfa, 12 FCfa et à 9 FCfa pour la Sonatel et 11 FCfa pour Tigo et Expresso cette année, afin de les encourager à répercuter cette baisse au niveau des consommateurs », a-t-il expliqué.

Moussa Diop

(Source : Le Soleil, 20 décembre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)