twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Téléphonie mobile : 366 milliards de chiffre d’affaires en 2011

mercredi 14 novembre 2012

Le sous-secteur de la téléphonie mobile a contribué pour 59% au chiffre d’affaires du marché global des télécommunications au Sénégal, avec 366 milliards de francs CFA réalisés en 2011, indique l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP).

Dans document remis à l’APS, mercredi à Dakar, le régulateur signale que le secteur des télécommunications a contribué pour près de 6,5% à la formation du Produit intérieur brute(PIB) du pays, à hauteur de 681,3 milliards de FCFA.

La croissance remarquable enregistrée par le sous-secteur se traduit par une forte évolution du parc d’abonnés, qui est passé de 230.000 abonnés en 2000, soit 2,6% de pénétration, à 770.000 abonnés en 2003 (7,5%) et à 10,7 millions d’abonnés (88%), au 30 juin 2012.

Les volumes de tarifs sortants des réseaux de téléphonie mobile sont passés de 2,4 milliards de minutes en 2007 à 7,8 milliards de minutes en décembre 2011.

Aussi l’ARTP relève-t-elle que les revenus tirés de l’activité de la téléphonie mobile sont passés de 76 milliards de FCFA en 2003 à 282 milliards en 2007 et à 366 milliards en 2011.

Selon le rapport, des investissements importants ont été consentis par les opérateurs dans le cadre du renforcement et de l’extension de leurs réseaux de téléphonie mobile conduisant ainsi à une amélioration significative de la couverture du territoire national et au développement des services GPRS et 3G.

De nouveaux services adaptés aux besoins des usagers ont également été développés par les opérateurs et fournisseurs de services à valeur ajoutée, a souligné le régulateur.

Une baisse continue des prix a également été observée notamment pour les tarifs des abonnements post-payés, des puces prépayées et aussi des tarifs des communications particulièrement vers un même réseau.

Mercredi, le nouveau ministre sénégalais de la Communication, des Télécommunications et de l’Économie numérique, Cheikh Bamba Dièye, a présidé l’ouverture d’une journée de partage de la feuille de route des opérateurs de télécoms sénégalais, à l’initiative de l’ARTP.

‘’Il est important qu’un secteur de masse comme la téléphonie soit accessible en termes de réseau disponible, mais surtout de prix’’, a-t-il déclaré, en marge de la rencontre.

(Source : APS, 14 novembre 2012)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)