twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Téléphones portables à l’examen du Bac : "Le Conseil de discipline annoncera bientôt les dispositions prises"

lundi 30 juillet 2018

Les candidats exclus de l’examen du Baccalauréat pour détention de téléphones portables le jour de l’examen, seront bientôt fixés sur leur sort. Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Mary Teuw Niane a confié samedi dernier, avoir saisi le Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar qui va réunir le Conseil de discipline.

« L’affaire est au niveau du Conseil de discipline de l’Université Cheikh Anta Diop, qui va se réunir et examiner la situation. Le Conseil annoncera bientôt les dispositions prises », a-t-il dit, en réponse à l’interpellation des journalistes. Au total, 131 candidats sont concernés par cette affaire. L’Observateur signale que les parents de ces potaches réunis en collectif ont adressé un courrier au ministre Mary Teuw Niane pour solliciter sa clémence afin qu’ils participent à la session d’octobre. « Ce ne sont pas des cas de présomption de fraude, précise Mary Teuw Niane. C’est de l’indiscipline par rapport à des mesures qui sont prises. Le ministère de l’enseignement supérieur, à travers l’Office du Baccalauréat, a bien avant l’examen, communiqué par radio, la télévision, les réseaux sociaux. J’ai vu énormément de personnes qui ont à leur tour, largement diffusé ce communiqué. »

Il poursuit : « Il était donc formellement interdit aux candidats d’amener des téléphones portables dans les centres d’examen. Mieux, cette interdiction s’est aussi appliquée aux surveillants dans les salles de classe. »

« On a quelques 3 à 4 cas sur le territoire national. Et il y a la situation particulière du lycée Ndack Seck de Thiès où on a 124 candidats ayant amené des téléphones portables dans les salles d’examen. Or, le matin de l’examen même, le chef de centre a informé tout le monde de cette interdiction », ajoute le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

(Source : Leral, 30 juillet 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)