twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

’’Téléfactures/Sénégal’’ pour éviter aux clients la perte de temps

mardi 14 janvier 2003

Un ancien du Programme de Nutrition Communautaire (PNC), M. Sadaga Sarr, vient de mettre en place une entreprise dénommée "Téléfactures/Sénégal" qui se propose de payer les factures d’eau, d’électricité et de téléphone de ses clients à domicile.

Selon M. Sarr qui s’est confié à l’APS, "le service propose aux abonnés le payement de leurs factures par téléphone, fax ou internet, une banalité qui souvent absorbe le temps des agents de ces sociétés qui peuvent le valoriser en faisant autre chose".

Ce projet financé par le Fonds National de Promotion de la Jeunesse (FNPJ) a germé dans la tête de son concepteur, convaincu de la nécessité de "faire quelque chose pour la communauté fort des préceptes développés par le PNC", un jour où il était parti s’acquitter du paiement de sa facture d’électricité. "J’avais perdu énormément de temps avec la longue attente endurée et je me suis dit que cela peut être évité notamment pour les sociétés comme la Senelec, la Sonatel, la SDE, etc. dont les agents ont souvent beaucoup de travail à abattre", explique M. Sarr faisant la genèse de ce projet original.

Il a fallu huit mois d’études à M. Sarr pour mettre en place ce projet essentiellement tourné vers les Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) faisant constater "qu’en parcourant la toile, on peut se rendre compte qu’ailleurs, et particulièrement en France, ce genre de service est largement répandu". Pour expliquer la justesse de son choix, M. Sarr évoque également son passage dans une société immobilière qui a fini de le persuader que "comme il y a gérance immobilière, il peut y avoir aussi gérance de factures, car ces deux domaines d’activités ont beaucoup de similarités".

L’initiateur de "Téléfactures/Sénégal", "un projet dédié à mon guide Cheikh Ahmadou qui m’a inspiré du début à la fin" et dont le siège est aux parcelles assainies a choisi "comme parrain le président Abdoulaye Wade pour son penchant pour l’innovation et la créativité".

(Source : APS 14 janvier 2003)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)