twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télécoms : opérateurs et fournisseurs de services de l’UEMOA autour de la 5G à Lomé

mercredi 24 novembre 2021

La conférence des opérateurs et fournisseurs de services de l’UEMAO (COFTEL) tient sa 12ème réunion à Lomé. Hôte de la rencontre, Togocom partage son expérience du lancement de la 5G au Togo avec les membres de la COFTEL.

Après une suspension des activités en 2018, la conférence des opérateurs et fournisseurs de services de l’UEMAO (COFTEL) renoue avec ses habitudes. A Lomé, les membres de la conférence tiennent la première réunion depuis la crise sanitaire. L’opérateur togolais Togocom, président de la conférence pour les deux prochaines années, revient durant les deux jours de la rencontre sur le lancement de la 5G au Togo.

Togocom, conformément à son cahier de charges, a déployé la 5G sur des sites stratégiques au Togo. La Plateforme industrielle d’Adéticopé (PIA-TOGO), le Port Autonome de Lomé, les quartiers administratifs… « La 5G est une technologie de rupture qui est en expérimentation. Mais nous avons des usages qui émergent avec des entreprises, des usages de B2B. Nous discutons avec des opérateurs logistiques de classe mondiale pour voir comment mettre à disposition cette technologie pour le tracking des conteneurs pour améliorer la gestion administrative de leurs opérations », a déclaré Paulin Alazar, DG du groupe Togocom.

Les enjeux pour l’UEMOA

Aminata Lo Paye, Représentant résident de l’UEMOA au Togo s’est félicité de la tenue de la réunion de Lomé « au moment où les Etats initient des programmes de transformation de leurs économies ». Selon elle, « la 5G propose des débits plus importants, tout en évitant le risque de saturation des réseaux lié à l’augmentation des usages numériques ».

Les pays de l’UEMOA doivent ainsi réfléchir aux défis liés à la 5G, les enjeux techniques et stratégiques, de même que la réglementation nécessaire au déploiement de cette technologie. Aminata Lo Paye a aussi lancé un appel aux opérateurs et fournisseurs de services télécoms de s’associer à l’initiative de l’UEMOA dans l’accompagnement des Etats dans la mise en œuvre des services publics numériques prioritaires (SPNP).

Outre la 5G, la conférence de la COFTEL aborde aussi l’Internet des objets, l’enjeu du numérique pour les opérateurs eux-mêmes.

Souleyman Tobias

(Source : CIO Mag, 24 novembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)