twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télécoms : le sud-africain MTN se déleste de ses actifs non stratégiques

vendredi 9 août 2019

MTN, premier opérateur de télécommunication en Afrique, vend des actifs d’une valeur de 140 millions de dollars. L’opération s’inscrit dans le cadre d’un plan de réduction de sa participation dans plusieurs zones pour mieux se repositionner sur ses marchés porteurs, notamment en Afrique où il doit faire face à de fortes pressions.

MTN Group, le plus grand réseau mobile d’abonnés en Afrique, a levé 2,1 milliards de rands, soit 140,24 millions de dollars de la vente d’actifs dans le cadre d’un plan de réduction de sa participation annoncé en mars. L’annonce a été faite ce jeudi 8 août par l’opérateur sud-Africain présent dans plusieurs pays africains et à l’international.

La décision intervient à la suite d’une baisse de 9,3% de ses bénéfices. MTN étudie une série d’investissements dans le cadre du programme de baisse de sa participation de 15 milliards de rands, soit 996,8 millions de dollars, échelonné sur trois ans, afin de se concentrer sur les marchés à forte croissance du Moyen-Orient et de l’Afrique.

Une série de cessions en 2019

Au cours du premier semestre 2019, le groupe a cédé des actions au Ghana, dans le fonds d’investissement Amadeus et du site de réservation Travelstart pour 1,2 milliard de rands. MTN compte également vendre une participation dans Mascom Wireless Botswana pour 300 millions de dollars au cours de cette année. Pour la startup Jumia, MTN a réduit sa participation à 18,9%, contre 29,7% avant la cotation de la société à la bourse de New York. Par ces différentes opérations, la société se rapproche de son objectif.

MTN dont les bénéfices ont connu une baisse de 9,3% a vu son chiffre d’affaires des services progresser de 9,7% à 67,8 milliards de rands en devises constantes. Une hausse portée principalement par la croissance de 12,2% des activités de MTN Nigeria qui est son deuxième marché africain, après l’Afrique du Sud. Au Ghana également, l’opérateur a enregistré une hausse de 18,7%, alors qu’en Afrique du Sud cette hausse est de 3,3%.

Ces résultats ont été obtenus dans un contexte de fortes tensions entre l’opérateur et les autorités de plusieurs pays africains où il est présent, notamment le Nigeria, l’Ouganda, le Bénin, le Cameroun. En dépit d’un environnent hostile dans plusieurs autres pays africains, MTN a annoncé début juillet 2019 une hausse de 7% du nombre de ses abonnés qui ont atteint 233 millions de clients. L’opérateur est implanté dans 21 pays en Afrique et au Moyen-Orient.

(Source : La Tribune, 9 aout 2019

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)