twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télécoms : le Cameroun et le Gabon désormais interconnectés par un réseau de fibre optique long de 22 Km

mercredi 21 juillet 2021

Le 15 juillet 2021, dans la localité gabonaise de Meyo-Kye, la ministre camerounaise des Postes et Télécoms, Minette Libom Li Likeng, et Edgar Anicet Mboumbou, le ministre d’État gabonais en charge de la Communication et de l’Économie numérique, ont inauguré le point d’interconnexion des deux pays à la fibre optique. Cette infrastructure longue de 22 Km, qui connecte les backbones nationaux des deux pays, s’étend de Bitam, au Gabon, à la ville frontalière de Kyé-Ossi, située dans la région du Sud du Cameroun.

Selon les experts, cette interconnexion, qui participe de l’intégration sous-régionale, va faciliter et améliorer la qualité des échanges digitaux entre le Cameroun et le Gabon, grâce à une meilleure connexion à l’internet. Elle rendra également possibles la réduction des coûts des communications électroniques et le désenclavement numérique des zones frontalières des deux pays, contribuant ainsi à réduire la fracture numérique.

Réalisée dans le cadre du projet Central Africa Backbone (CAB), qui vise à relier à la fibre optique les pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, RCA, Guinée équatoriale et Tchad), cette interconnexion Cameroun-Gabon sera bientôt suivie par l’interconnexion Cameroun-Congo, projet dont les travaux affichaient un taux de réalisation de 98% au début du mois de juin 2021.

«  Nous avons reçu un rapport affirmant que le réseau est pratiquement achevé avec un taux d’exécution de 98%. Nous devons donc nous assurer que ce taux d’exécution est réel, mais aussi avoir l’assentiment des contrôleurs techniques et des constructeurs, afin de nous rendre sur le terrain pour une visite physique d’expertise du chantier, pour voir exactement comment ce chantier d’intégration sous-régionale va bon train  », avait expliqué le ministre congolais des Postes, des Télécommunications et de l’Économie numérique, Léon Juste Ibombo. C’était le 2 juin 2021 à Brazzaville, la capitale congolaise, au cours d’une séance de travail avec les responsables du comité de pilotage de ce projet.

(Source : Investir au Cameroun, 21 juillet 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)