twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télécommunications : les Etats africains conviés à défendre leurs intérêts

mercredi 20 juillet 2022

Télécommunications, Karim Bibi Triki, a appelé, mercredi à Alger, les Etats africains à défendre "en commun" leurs intérêts dans le domaine des technologies de l’information et de la communication, soulignant la stratégie algérienne pour la généralisation de ces services.

"Les défis actuels et à venir imposent à notre continent une concertation régionale solide et efficiente, de sorte à ce que les Etats africains puissent défendre leurs intérêts en commun, en matière de technologies de l’information et de la communication", a déclaré le ministre à l’ouverture de la 6e session de la conférence des plénipotentiaires de l’Union africaine des Télécommunications (UAT).

Devant se poursuivre jusqu’au 26 juillet courant, cette réunion préparatoire se tient en prévision de la prochaine conférence des plénipotentiaires de l’Union internationale des Télécommunications (UIT), prévue en septembre prochain à Bucarest (Roumanie).

Pour ce faire, le ministre a incité les Etats africains à "œuvrer collectivement et avec détermination" pour s’imposer au sein des organismes internationaux spécialisés.

Tout en relevant le développement "extraordinaire" entrainé par les nouvelles technologies qui sont devenues "incontournables", le ministre a affirmé que les pays africains "doivent fournir davantage d’efforts afin de renforcer la numérisation dans leurs politiques gouvernementales et leurs stratégies de développement". Abordant l’expérience algérienne en matière de généralisation de l’usage des technologies de l’information et de la communication, M. Bibi Triki a indiqué que "la stratégie tracée par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, qui prévoit de larges horizons dans ce sens, place le citoyen au centre des préoccupations et accorde un intérêt particulier à ce que les nouvelles technologies soient déployées sur l’ensemble du territoire national".

Dans ce sens, a-t-il ajouté, l’Algérie "accorde une importance extrême à la réalisation d’infrastructures de base, destinées aux télécommunications et devant profiter à tous les citoyens", tout en œuvrant, au plan continental, à "parachever le réseau de la fibre optique la liant à d’autres pays frères".

Il a insisté, à ce propos, sur le renforcement de la coopération régionale afin de "concrétiser les principaux axes de l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA) visant notamment l’inclusion du citoyen et la réalisation de la complémentarité économique entre les pays africains".

De son côté, le Secrétaire général de l’UA, John Omo, a tenu à remercier l’Algérie pour les moyens mis à la disposition des participants à la session actuelle de l’Union, mettant l’accent sur la nécessité de "défendre les intérêts communs de l’Afrique dans le domaine des technologies de la communication et de l’information". A noter qu’en marge de cette réunion préparatoire, le président de l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE), Zinedine Belattar, a reçu le bouclier de la présidence du Réseau arabe des régulateurs des télécommunications et des technologies de l’information (AREGNET), des mains du vice-président de l’Autorité nationale des télécommunications tunisienne, Chaker Touati.

L’Algérie avait succédé, en mai 2021 à la Tunisie pour la présidence de ce réseau interarabe, à l’occasion de la tenue de sa 18e session en visioconférence, en raison de la pandémie de Covid-19.

(Source : Algérie Presse Service, 20 juillet 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik