twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télécommunications : le Congo va organiser une réunion des ministres de la CEEAC

lundi 31 mai 2021

La secrétaire exécutive de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), Marie Chantal Mfoula, a annoncé le 31 mai, à l’issue d’un entretien avec le ministre des Postes et des Télécommunications, Léon Juste Ibombo, la tenue en juin d’une rencontre des ministres en charge des Télécommunications en vue de l’adoption du Plan d’action consensuel de déploiement des infrastructures de communications électroniques de l’Afrique centrale (Pacdice-ac).

Prévue du 26 au 28 juin prochain, cette rencontre a pour objectif d’examiner et d’adopter la méthodologie analytique de priorisation des projets du Pacdice-ac. Il s’agira, entre autres, d’étudier et d’adopter la feuille de route sur la mise en œuvre dudit plan d’action ainsi que d’examiner la déclaration des chefs d’Etat et de gouvernement sur le développement des infrastructures de communications électroniques de la sous-région.

« Le Congo est très honoré d’organiser cette réunion de haut niveau des ministres en charge des TIC. Lors de cette rencontre, il s’agira de faire participer d’autres structures de l’Union africaine afin que l’Afrique centrale puisse également bénéficier de quelques appuis qui permettront que l’interconnexion au niveau de la sous-région soit non seulement maximisée mais qu’elle soit aussi facilitée », a indiqué le ministre Léon Juste Ibombo.

Pour lui, la construction et l’implémentation de ses infrastructures au niveau de la sous-région est une nécessité. Il est donc important de travailler d’arrache-pied pour que tous les Etats de la sous-région soient interconnectés au réseau très haut débit à fibre optique. « En ce qui concerne le Congo, il nous faut faire en sorte que les nouvelles technologies apportent leurs valeurs ajoutées pour le développement économique de notre pays. De nos jours, il est bien vrai que nous parlons de plus en plus du portefeuille électronique mais tout cela demande d’avoir les infrastructures nécessaires qui en sont la base. », a-t-il fait savoir.

De son côté, Marie Chantal Mfoula, secrétaire exécutive de la CEEAC, a signifié que lors de ce rendez-vous il sera question d’assurer la mise en œuvre des différents projets contenus dans ce grand document et prioriser ceux des Etats membres afin que la CEEAC puisse aligner les priorités aux financements mobilisés. « Nous nous sommes entretenus avec le ministre car la CEEAC se propose d’organiser une réunion des ministres en charge des questions des TIC. Le Congo assure la présidence en exercice de la CEEAC et donc nous voulons nous assurer de sa disponibilité pour qu’en mois de juin puisse être organisée cette réunion sur les TIC », a-t-elle déclaré. "Nous comptons sur le Congo pour promouvoir la sous-région dans les TIC afin que nous puissions mobiliser plus de moyens pour ce secteur très important pour le développement économique de nos pays. ", a-t-elle laissé entendre.

Notons que la réunion des ministres en charge des Télécommunications de la CEEAC se tiendra en visioconférence compte tenu des contraintes marquées par la crise sanitaire liée à la pandémie de covid-19. La rencontre réunira les experts des Etats membres de la CEEAC, les représentants des autorités de régulation du secteur des télécommunications, des agences nationales des infrastructures numériques, l’Union africaine des télécommunications, le bureau de zone de l’Union internationale des télécommunications pour l’Afrique centrale…

Gloria Imelda Lossele

(Source : Agence d’information d’Afrique centrale, 31 mai 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)