twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télécommunications directes et services d’Internet à haut débit : Lancement mercredi prochain du satellite africain QAF-1B

lundi 2 août 2010

Le satellite de remplacement "QAF-1B dont la construction a été parachevée début avril dernier, sera lancé mercredi prochain, a annoncé la société "RASCOM Star QAF". RASCOM Star QAF, en collaboration avec Thales Alenia Space, constructeur du satellite , a transporté le satellite de la ville de Caen en France, le 29 juin dernier, vers la station de lancement dans la ville de Kourou, en Guyane, pour être lancé mercredi 4 août.

Le satellite QAF1 est, rappelle-t-on, le premier satellite africain qui a été lancé avec succès en décembre 2007. Il se trouve sur une orbite de 2.85 degré Est et est entré en action depuis mars 2008 à l’issue des plusieurs expérimentations.

L’exécution de ce projet stratégique de développement qui couvre tout le continent africain et qui offre des services aux pays africains, sur orientation du guide Mouammar Kadhafi, est intervenue dans le cadre de la réalisation de l’unité, du développement et du progrès des populations africaines.

Le fonctionnement du satellite QAF1 se fait normalement depuis son lancement sur son orbite finale à 2.85 Est, indique la même source, qui précise que 30 pays africains disposent actuellement de représentation de télécommunication et des informations sur le satellite et cela à travers le projet du réseau électronique africain pour offrir des services d’éducation, de télémédecine et de téléphonie.

Ainsi, la République Démocratique du Congo (RDC) fait actuellement ses retransmissions audiovisuelles par le biais de ce satellite qui est commandé par une station située dans la ville de Gharyane (Libye) depuis juillet 2009 et qui est géré par plusieurs ingénieurs de la société "RASCOM Star QAF".

Le mouvement du satellite est commandé depuis la station de la ville de Douala, au Cameroun, qui est entrée en fonction en juillet 2008 grâce à l’équipe de la société précitée qui est actuellement en train d’équiper 7 autres stations d’accès aux télécommunications directes et aux services d’Internet à haut débit pour ne plus recourir aux prestations de transit par le biais de l’Europe et de l’Amérique.

"RASCOM StarQAF" est, rappelle-t-on, un investissement réalisé par le Portefeuille Libye Afrique d’investissement.

(Source : Pana, 2 août 2010)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)