twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télécommunications : Les résultats de la Sonatel en hausse en 2003

vendredi 30 avril 2004

La Société nationale des télécommunications du Sénégal (Sonatel) a enregistré, en 2003, des bénéfices nets de 56,1 milliards de francs Cfa (102,4 millions de dollars américains), soit une amélioration de 20,8% par rapport à 2002, a annoncé jeudi, à Dakar, la direction générale de la société.

Dans la même période, son chiffre d’affaires a progressé de 20 % pour se situer à 195,6 milliards de francs Cfa (357,4 millions de dollars). S’exprimant au cours d’une conférence de presse, le directeur général de la Sonatel, Cheikh Tidiane Mbaye, a souligné que ces performances sont le résultat des investissements estimés à 50 milliards de francs Cfa (91,3 millions de dollars) consentis par la société en 2003.

« La croissance de nos bénéfices est essentiellement tirée de l’activité des mobiles au Sénégal et au Mali », a-t-il révélé, soulignant que la Sonatel a connu un ralentissement de sa croissance au cours des deux précédentes années.

Créée en 1985, la Sonatel détient le monopole sur le téléphone fixe dont la libéralisation est annoncée à partir de juin prochain et exploite, depuis février 2003, une licence sur le réseau mobile au Mali.

Les actions de la société, qui a été privatisée en 1996, sont détenues par France Télécom (42,33%), l’Etat du Sénégal (27,67%), les salariés (10%), les institutionnels et le grand public (20%). Elle est cotée à la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) d’Abidjan, en Côte d’Ivoire. La Brvm est une structure de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) qui regroupe le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, pays ayant en commun l’usage du franc Cfa.

Pana

(Source : Le Quotidien 30 avril 2004)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)