twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télécommunications : Le groupe China Unicom confirme son offensive sur le continent africain

jeudi 9 août 2018

Depuis le 29 juillet 2018, la firme technologique chinoise Chine Unicom, fournisseur de services TIC et de connectivité est officiellement entré dans l’espace africain des télécommunications en s’implantant en Afrique du Sud. Dans un premier temps, le groupe indique que sa filiale sud-africaine a l’intention de se concentrer initialement sur les entreprises chinoises et d’autres entreprises asiatiques qui ont des succursales en Afrique, ainsi que des entreprises africaines ayant des succursales à l’étranger. Même si officiellement, le fournisseur de services a donné peu de détails sur sa stratégie sur le marché sud-africain, il indique toutefois vouloir lancer prochainement une vaste offensive commerciale dans la quasi-totalité des secteurs économiques du pays.

« En même temps, nous apprenons du marché local des TIC, mais nous espérons pouvoir servir davantage de clients et de partenaires de différents secteurs tels que le secteur public, le secteur des transports, le secteur financier, le secteur de la fabrication, le secteur minier et le secteur de la santé. En nous appuyant sur notre création continue et notre innovation, nous souhaitons contribuer à nos efforts pour une Afrique mieux connectée, plus intelligente et plus sûre », explique Dennis Meng, le PDG de China Unicom. Il indique également l’intérêt du groupe chinois pour la connectivité et les services TIC intégrant le cloud computing et le centre de données.

Dans la foulée, le PDG de China Unicom fait savoir que le marché sud-africain sera la porte d’entrée du groupe sur le continent africain : « Nous considérons que l’Afrique du Sud est le point de départ le plus approprié pour entrer sur le marché africain. Les infrastructures solides et le développement économique et social sont plus avancés en Afrique du Sud. L’Afrique du Sud est toujours le premier choix pour les entreprises africaines », explique Dennis Meng.

(Source : TIC Mag, 9 août 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)