twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télécommunications : Le Sénégal vise le top

mercredi 25 mars 2015

Pionnier dans le secteur des télécommunications, le Sénégal ne veut pas dormir sur ses lauriers. Surtout dans le contexte actuel où les technologies avancent à une vitesse grand V. A l’occasion du forum sur la normalisation en Afrique organisé en partenariat avec l’Union internationale des télécommunications de (UIT), le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a réaffirmé les ambitions du Sénégal d’être toujours au top dans le domaine numérique.

Selon Abdou Karim Sall, l’ARTP a toujours été engagée au sein de l’UIT et dans le groupe Afrique, pour promouvoir les meilleures pratiques dans les TIC au profit du développement économique de nos pays.

D’ailleurs, son institution, dans son plan stratégique 2015-2017, compte participer de manière significative à la contribution et au développement du pays.

« Nous avons décliné, dans notre plan d’action opérationnelle 2015, des problématiques au cœur des enjeux de la régulation du marché des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication », informe-t-il. Cette approche consiste à rendre plus optimale, à travers une plate forme technologue, la régulation des services financiers fournis et d’assurer une accessibilité durable et abordable avec une meilleure qualité.

Mais de façon concrète, Abdou Karim Sall a fait savoir que durant cette année, son institution va réaliser des campagnes de mesure QOS par zone lors des grands rassemblements religieux, celles opérationnelles et ponctuelles de QOS dans certains lieux comme les stades et autres sites similaires. Tout ceci, pour être en phase avec les standards internationaux en termes de normalisation. « L’Afrique a besoin de mettre en place ses propres normes en discutant sur les problèmes réels auxquels nous sommes confrontés avec le développement des technologies de l’information et de la communication », soutient-il.

Le Forum de Dakar du 23 au 27 vise principalement à : fournir aux pays en développement des exemples de bonnes pratiques sur l’élaboration de normes mondiales ; renforcer leur capacité d’adaptation aux normes, en vue d’améliorer leurs compétences en matière de normalisation, et faciliter la création de secrétariats nationaux de normalisation, en vue de coordonner leur participation aux travaux des commissions d’études de l’UIT-T.

(Source : Social Net Link, 25 mars 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)