twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télécommunications : Ce que Mbackiyou Faye reproche à Free-Sénégal

jeudi 9 janvier 2020

La collaboration stratégique entre Free-Sénégal et Promobolie Sénégal vire au contentieux. M. Mackiyou Faye (à gauche sur la photo), PDG de Sirius Telecoms Afrique, prompteur du MVNO Promobile reproche au deuxième opérateur de télécoms du Sénégal le non-respect de ses engagements qui bloque l’arrivée de son service sur le marché sénégalais des télécommunications.

Après avoir octroyé sa lettre d’intention à Sirius Telecoms Afrique, MVNO (Opérateur de réseau mobile virtuel, en français) du service de téléphonie mobile, Promobile, Free anciennement Tigo Sénégal ne s’est toujours pas acquittée de sa charge : c’est-à-dire permettre à Promobile, l’un des trois MVNO du Sénégal, d’être lancé sur le marché de la téléphonie et de l’Internet au Sénégal.

Une situation jugée anormale par les responsables de la marque, qui se sont déjà acquittés du paiement de leur licence d’opérateur MVNO pour la somme de 300 millions de francs CFA, dès le mois d’octobre 2018. Inutile de lister les désagréments sur les plan financier, logistique, technique.

Pour les promoteurs de Promobile, la coupe est pleine, et un arbitrage est réclamé. Des réunions organisées entre le triumvirat Direction générale et collège de l’ARTP,représentant de l’Etat du Sénégal, Saga Africa Holdings Limited pour le compte de Free et Sirius Telecoms Afrique pour Promobile. Enjointe de lever le blocage au démarrage des services de Promobile, la société-mère de Free Sénégal campe sur sa position et « refuse de lui faire parvenir une convention commerciale sur la base des tarifs retenus par l’ARTP. » Or, informent les responsables, « Promobile Sénégal a montré sa volonté de mettre en œuvre, depuis le début des échanges entre les équipes de Free Sénégal et de Promobile Sénégal, un alignement stratégique avec son partenaire afin d’être concurrentiel sur le marché des télécommunications. » Mbackiyou Faye et ses avocats, tiennent, cet après-midi, à Dakar, une conférence de presse.

(Source : InnovAfrica, 9 janvier 2020)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)