twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télécommunication dans l’espace UEMOA : Bamako abrite la 9e COFTEL

jeudi 21 juin 2018

La 9e réunion de la Conférence des opérateurs et fournisseurs de services de télécommunication (Coftel) de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa), se tient les 20 et 21 juin à Bamako. Un cadre idéal pour les professionnels du domaine d’échanger sur les voies et les moyens de développement du secteur dans la sous-région.

Venus des 8 pays de l’Uémoa, les opérateurs et fournisseurs de télécommunication sont en conclave à Bamako les 20 et 21 juin 2018. Il s’agit pour les participants d’échanger sur les problèmes qui handicapent le développement du secteur de la télécommunication dans l’espace Uémoa afin de les trouver de solutions. Créée depuis novembre 2007, le Coftel s’impose aujourd’hui comme l’un des cadres appropriés pour donner de l’élan à la télécommunication de la sous-région de par des conclusions qui en découlent.

Les vocations de la Coftel, a rappelé Cheick Omar Maiga, représentant le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, sont de servir de cadre de concertation aux opérateurs et fournisseurs de télécommunication de l’Uémoa, défendre leurs intérêts, mais aussi de promouvoir la transparence des textes relatifs aux télécommunications dans l’espace. En plus de ceux-ci, elle permet de promouvoir le développement des technologies de l’information et des communications au sein de l’Uémoa tout en établissant des relations avec les autorités gouvernementales, administratives, civiles et professionnelles dans le secteur des télécommunications au sein de l’espace Uémoa.

La rencontre de deux jours tournera autour des thèmes « Les modalités d’application du Free Roaming dans l’espace Uémoa » et « L’internet des objets ». Ces thèmes cadrent parfaitement avec les visions de l’union. Les conclusions issues de la Coftel permettront d’orienter l’Uémoa dans sa prise de décisions sur télécommunications. « Les conclusions auxquelles vous parviendrez permettront aux Etats membres et à la Commission de l’Uémoa de convenir des dispositions pertinentes à prendre, face à cette mutation du secteur », a prévenu Mamadou Moustapha Barro, représentant résident de la Commission de l’Uémoa à Bamako.

La tenue de cette 9e réunion de la Coftel témoigne la volonté commune des parties prenantes à renforcer leur rôle et leur action quant à la gestion harmonieuse et à la régulation dans le secteur des télécommunications de l’espace.

Le directeur général adjoint d’Orange Mali n’a pas manqué l’occasion pour rappeler le rôle des opérateurs et fournisseurs des télécommunications dans le développement socioéconomique des pays de la sous-région. Aux termes de cette 9e réunion de la Coftel, la présidence de la conférence sera passée au Niger par le Mali.

Youssouf Coulibaly

(Source : Afribone, 21 juin 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)