twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Telecom Namibia, Paratus Telecom et Demshi s’accordent pour financer la liaison namibienne au câble Equiano de Google

mercredi 17 février 2021

En Namibie, la demande en connectivité à haut débit explose. Acquérir les moyens technologiques qui permettent d’y répondre devient indispensable.

L’opérateur de téléphonie mobile Telecom Namibia Limited détenu à 100% par l’Etat namibien, le fournisseur de connectivité à haut débit Paratus Telecom et Demshi Investment Holdings, fournisseur de services tech, vont financer la liaison de la Namibie au câble sous-marin de fibre optique Equiano déployé par Google entre le Portugal et l’Afrique du Sud. Un accord de partenariat public-privé a été signé à cet effet entre les trois parties mardi 16 et mercredi 17 février à Windhoek, la capitale du pays.

A travers ce genre de partenariat stratégique, Stanley Shanapinda, le directeur général de Telecom Namibia estime que les « fournisseurs de réseaux locaux favoriseront grandement la croissance économique et la transformation numérique, tout en accélérant la participation de la Namibie à la quatrième révolution industrielle [...] C’est important pour la Namibie. Cela fait partie de notre engagement permanent à connecter le peuple namibien à un Internet plus rapide et plus fiable ».

Le déploiement du câble sous-marin Equiano, Google devrait l’achever cette année. Le projet d’arrimage de la Namibie à cette infrastructure télécoms permettra au gouvernement, à travers Telecom Namibia, de répondre à la demande en connectivité télécoms à haut débit qui se développe à travers le pays et que le câble WACS n’arrive plus à satisfaire. Cette connexion donnera à la Namibie environ 20 fois plus de capacité réseau que le câble WACS existant, indiquent les deux partenaires.

En relevant la connectivité, les trois entreprises contribueront à la transformation numérique que le gouvernement s’attèle à mettre en œuvre dans le pays. Pour la société Telecom Namibia comme pour Paratus Telecom, cet investissement soutiendra également le développement de leurs activités économiques à travers la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) où elles ont une présence.

« Telecom Namibia ne transporte pas seulement le trafic local, mais nous assurons la connectivité Internet pour divers pays sans littoral de la région de la SADC », souligne Stanley

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 17 février 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)