twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Telecom Egypt a relevé les capacités du segment méditerranéen de son câble sous-marin MENA et de son réseau national

jeudi 25 novembre 2021

La Covid-19 a accéléré la transformation numérique en Egypte. De nombreux segments du secteur numérique, notamment la Blockchain, l’IA, la réalité augmentée se développent rapidement. Gourmands en connectivité, ils représentent des opportunités d’affaires que Telecom Egypt compte bien saisir.

L’opérateur Telecom Egypt a maximisé les capacités data du segment méditerranéen de son système sous-marin de fibre optique MENA ainsi que celles du réseau maillé égyptien. La société publique révèle qu’elle a réussi ce saut qualitatif grâce à l’expertise de Ciena, une société de systèmes, de services et de logiciels de réseautage.

A travers cet investissement, Telecom Egypt a acquis divers avantages notamment la meilleure efficacité spectrale, le débit binaire le plus élevé par longueur d’onde, l’automatisation des opérations du réseau sous-marin, la surveillance du réseau en temps réel pour répondre rapidement aux demandes de trafic imprévisibles et optimiser la capacité sur n’importe quel chemin.

Adel Hamed, le directeur général de Telecom Egypt, a expliqué que l’expertise apportée par Ciena sur « notre câble MENA est une réalisation importante qui soutiendra la demande mondiale croissante de services de bande passante ». Il a exprimé la disponibilité de l’entreprise à « collaborer avec des acteurs renommés du marché pour obtenir et utiliser les dernières solutions qui augmentent nos capacités de réseau et fournissent à nos clients des solutions de réseau inégalées ».

Le câble sous-marin MENA est un système de 8 800 km acquis par Telecom Egypt à 90 millions $ auprès d’Orascom Investment Holding en 2018. L’infrastructure relie l’Italie, l’Egypte, l’Arabie saoudite, Oman et l’Inde et est l’un des liens essentiels de transmission du trafic international pour Telecom Egypt. Son renforcement est justifié par la demande en connectivité à haut débit qui se développe dans le pays depuis l’année dernière.

L’augmentation de capacités qu’a effectuée Telecom Egypt sur Ie câble MENA contribuera à offrir aux populations égyptiennes des services data de haute qualité. La société est consciente du besoin supplémentaire en haut débit qui se profile avec le développement actuel des segments de l’e-santé, de la finance numérique grâce à la Blockchain ou encore de l’intelligence artificielle.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 25 novembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)