twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télécom-Arnaque : "La SONATEL engrange illicitement chaque année 40 Milliards de franc CFA"

mercredi 28 juillet 2010

L’Association de Défense des usagers de l’Eau, de l’Electricité, des Télécommunications et des Services (ADEETélS) qui fête ses 20 ans d’existence a mis à nu la technique de certains opérateurs de téléphonie mobile comme SONATEL et SENTEL qui consiste à grignoter quelques francs CFA sur chaque appel téléphonique renvoyé en boîte vocale.

Face à la presse ce mercredi 28 juillet, le Trésorier de cette association consumériste, Mamadou Anne a fait savoir que « la situation de la SONATEL est beaucoup plus scandaleuse que celle de la Sénélec ». Expliquant les « renvois en Boîte Vocale », Mamadou Anne d’indiquer : « quand ils ont commencé à facturer ceci, il y a 5 ou 6 ans, nos discussions avaient abouti à ce que tant que la voix parle et qu’elle n’est pas arrivée au fameux « bling ! » (Sonnerie qui signale que vous pouvez laisser votre message) vous ne payez pas ».

Il a confié que : « à la SONATEL et à SENTEL dès que la voix démarre, la plus grande difficulté que j’ai, c’est d’arrêter l’appel. Et on me dit que c’est une seconde. A SONATEL ça fait 28 FCFA et à SENTEL ça fait 35 ou 37 FCFA ». Pour lui, dés que l’envoi commence à parler alors que vous n’avez même pas encore donné votre message, SONATEL vous facture 28 FCFA et SENTEL 35 ou 37 FCFA.

Selon lui, si on fait le petit calcul alors que la SONATEL nous avez dit, il y a quelques mois, qu’elle avait 3 Millions d’abonnés, chacun de nous a, au moins, un appel par jour qui va en boite vocal. 3 Millions multiplié par 28 FCFA, ça nous fait 84 Millions de FCFA que la SONATEL engrange chaque jour. Ce qui équivaut à 84 Millions de FCFA par jour. En un mois ça fait 2.5 Milliards de FCFA et en un an ça vous fait 30 MILLIARDS 240 Millions de FCFA par an. « Dans les 180 Milliards de FCFA de bénéfice de SONATEL, vous avez 30 Milliards de FCFA qui sont venus comme ça » a-t-il révélé.

Mamadou Anne est également revenu sur le passage du débit de connexion Internet de 512 Octets à 1 Méga. « Nous avons reçu, pour ceux qui ont Internet, au mois de février/mars une lettre disant que ceux qui ont 512 octets vont passer à 1 Méga et effectivement au début c’était essentiellement ce qu’il y avait » a-t-il reconnu.

De son avis, sur la centaine de millier des gens qui ont Internet, vous avez au moins 50 Milles ou même 100 Milles appareils qui sont en 512 Octets. Or dans la facturation du mois d’avril, mai et juin, ils ont mis 1000 FCFA de plus. Là aussi, si on fait le calcul, dit-il, 1000 FCFA multiplié par 100 Milles ça fait 100 Millions de FCFA par mois, multiplié par 10 ça fait un Milliard par année.

Papa Mamadou Diéry Diallo

(Source : Pressafrik, 28 juillet 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)