twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Technologies de l’Information : Un fonds d’investissement bientôt mis en place

jeudi 23 septembre 2004

150 millions de F.CFA sont déjà disponibles pour alimenter le fonds d’investissement et de promotion des Technologies de l’Information à mettre en place.

Une version sénégalaise du Fonds de Solidarité Numérique, le Fonds d’Investissement et de Promotion des TIC, va bientôt voir le jour, selon le ministre de l’Information et de l’Intégration africaine dans les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, qui en a fait l’annonce, en ouvrant l’atelier organisé par l’Institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO).

Encore une idée parmi d’autres ? M. Mamadou Diop « Decroix » s’en défend : « Dans le domaine des NTIC, les choses vont tellement vite que si vous agitez une idée sans passer à la pratique, vous êtes dépassé ».

La décision de mettre en place ce fonds date de quelques mois. Elle a été approuvée par le chef de l’Etat, selon le ministre. Mieux, au dernier Conseil des ministres, il a été décidé de dégager 150 millions de F.CFA pour l’alimenter, « pour prouver la volonté politique de l’Etat ».

En expliquant la raison du lancement de ce mécanisme, qui va respecter la démarche tripartite (Etat, Secteur privé, Société civile), M. Diop « Decroix » a estimé qu’au Sénégal, « beaucoup de jeunes, qui ont les mêmes compétences que les jeunes Américains, Européens ou Japonais, qui ont fait les mêmes études, ont envie d’investir dans les Nouvelles Technologies. Mais ils n’ont pas les moyens : les banques ne jouent pas le jeu. Il faut donc mettre en place ce fonds, travailler avec le secteur privé de façon à ce que celui qui a un projet sérieux et qui n’a pas les moyens puisse le mettre en œuvre, sans qu’on lui demande d’apporter une garantie qu’il n’a pas ».

Le Fonds d’Investissement et de Promotion des TIC devrait donc, selon le ministre : « booster les start-up sénégalaises et contribuer à vaincre le chômage des jeunes qui ont des compétences dans les NTIC ».

ALAIN JUST COLY

(Source : Le Soleil, 23 septembre 2004)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)