twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tchad : le projet de fibre optique transsaharienne accuse du retard

jeudi 16 mai 2024

Les travaux de la composante tchadienne de la Dorsale transsaharienne à fibre optique ont été lancés en mai 2023. Le projet a été confié au Groupement CGPS/LORYNE et devait durer dix mois.

Boukar Michel, ministre tchadien des Télécommunications et de l’Economie numérique, déplore la lenteur des travaux de la composante Tchad de la Dorsale transsaharienne à fibre optique (DTS). Le membre du gouvernement a fait cette remarque le mercredi 15 mai lors d’une visite de suivi et d’évaluation sur les sites du chantier à Massaguet et à Massakory.

« Le constat est que le travail n’avance pas et ce déplacement nous emmènera probablement à prendre une décision drastique malheureusement. Je ne suis pas totalement satisfait », a déclaré le ministre.

Les travaux de la composante tchadienne de la DTS ont été lancés en mai 2023 et devaient durer dix mois. Le projet est composé d’une route de 559 km jusqu’à la frontière nigérienne et d’un réseau métropolitain de 50 km à Ndjamena. Sa réalisation devrait coûter 20,5 milliards de francs CFA (33,9 millions $). Il est financé par l’Union européenne et la Banque africaine de développement (BAD). L’Etat tchadien contribue à hauteur de 1,6 milliard FCFA.

La pression que met le gouvernement tchadien pour la réalisation de l’infrastructure à fibre optique traduit la place importante que l’exécutif accorde au numérique dans le cadre du développement socioéconomique du Tchad. La finalisation du projet devrait permettre d’améliorer la couverture et la qualité des services de connectivité fournis aux populations, aux entreprises et aux administrations publiques.

Pour rappel, le Tchad comptait 4,18 millions d’abonnés aux services Internet au début de l’année 2024 pour un taux de pénétration de 22,5 %, selon la plateforme de données DataReportal. La même source indique que le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile était de 13 millions.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 16 mai 2024)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 19 266 179 abonnés Internet

  • 18 595 500 abonnés 2G+3G+4G (96,58%)
    • 2G : 12,95%
    • 3G : 24,60%
    • 4G : 62,45%
  • 334 642 abonnés ADSL/Fibre (1,71%)
  • 334 875 clés et box Internet (1,71%)
  • 1162 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,74%
  • Internet mobile : 98,26%

- Liaisons louées : 3971

- Taux de pénétration des services Internet : 106,84%

(ARTP, 30 septembre 2023)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 56,70%
(Internet World Stats 31 décembre 2021)


- + de 10 000 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2023)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 382 721 abonnés
- 336 817 résidentiels (88,01%)
- 45 904 professionnels (11,99%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 30 septembre 2023)

Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 21 889 688 abonnés
- Taux de pénétration : 123,34%

(ARTP, 30 septembre 2023)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik