twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tchad : contre la censure numérique, des ONG en appellent à l’Union africaine

lundi 17 août 2020

Les coupures d’internet et les perturbations des réseaux sociaux continuent au Tchad, et après une procédure infructueuse auprès de la justice tchadienne, Internet sans frontières et la coalition « Keep it on » (qui réunit plus de 200 organisations internationales dans une centaine de pays dont le Tchad) ont décidé de saisir la commission des droits de l’Homme de l’Union africaine.

Le but de ces associations : contraindre les autorités tchadiennes à mettre fin à la censure numérique. « Nous sommes en train de faire ce que le droit nous permet de faire, nous explique Abdelkerim Yacoub Koundougoumi, directeur Afrique de l’ONG Internet sans frontières, joint par Kpénahi Traoré de la rédaction Afrique de RFI.

Nous avons saisi le juge tchadien, cela n’a pas marché. Nous avons fait des plaidoyers, ça n’a pas marché… Maintenant, nous avons le droit de pouvoir saisir le juge de la Cour africaine et la Commission africaine des droits de l’Homme, pour obliger le Tchad à respecter sa signature auprès de la Cour africaine des droits de l’Homme et ses engagements au respect des droits humains.

Si le gouvernement tchadien ne respecte pas la parole ou la décision de la Cour de la commission, cette fois-ci, nous irons encore plus haut, dans des juridictions internationales ou même saisir l’ONU et peut-être trouver d’autres moyens de pression, afin d’obliger le gouvernement tchadien à respecter les droits des Tchadiens à l’accès à Internet.

Et aussi, au même moment où on va saisir la Cour, nous sommes aussi en train de travailler pour saisir les maisons-mères des entreprises de télécommunications qui sont installées au Tchad, afin qu’elles aussi, puissent ne pas contribuer à la violation des droits humains et des droits des Tchadiens à la connectivité ».

Issouf Sanogo

(Source : RFI, 17 août 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)