twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tchad : Internet sans frontières menace de porter plainte contre les autorités pour les restrictions d’accès à Internet

jeudi 13 août 2020

Au Tchad, Internet sans frontières veut trainer les autorités devant la Cour africaine des droits de l’homme pour les restrictions d’accès à Internet mises en place depuis quelques jours. Cette censure était consécutive à la diffusion d’une vidéo qui montre un officier tchadien abattant un civil.

Au Tchad, la représentation locale de l’association Internet sans frontières (ISF) menace de porter plainte contre les autorités à la Cour africaine des droits de l’homme. ISF voudrait ainsi faire condamner la restriction de l’accès à Internet dans le pays qui dure depuis quelques jours. Les intentions de l’association ont notamment été annoncées par Noubarassem Blaise (photo), le représentant d’ISF au Tchad, lors d’une conférence de presse tenue le 11 août.

« Si cette mesure n’est pas levée dans les jours qui suivent, un dossier sur cette violation gravissime et répétée de la liberté d’expression, un des droits fondamentaux, sera constitué en vue d’une plainte devant la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples. Si les armes et les forces de défense et de sécurité sont les instruments du pouvoir exécutif, les moyens de communication le sont tout autant pour le quatrième pouvoir et nous ne saurions davantage en être privés », a déclaré le représentant d’ISF.

Il y a quelques jours, Mahamat Zene Cherif le ministre de la Communication avait annoncé de nouvelles restrictions d’Internet, notamment du débit, pour éviter la propagation de « messages haineux » sur les réseaux sociaux. La mesure était survenue après la diffusion virale d’une vidéo, le 14 juillet, où on voit un officier tchadien, lors d’une altercation avec des mécaniciens, tirer sur l’un d‘eux à bout portant.

Servan Ahougnon

(Source : Agence Ecofin, 13 août 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)