twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tarifs Télécoms : l’ARCEP met de l’ordre, au profit des consommateurs

vendredi 22 janvier 2021

Au Togo, l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) vient d’annoncer un certain nombre de mesures, vis-à-vis des tarifs de communication et des services télécoms, visant à, "mettre de l’ordre" dans le milieu, visiblement au profit du consommateur.

Dans un communiqué en date de ce vendredi 22 janvier 2021, l’Autorité, rappelle « les principes de tarification juste et raisonnable » qui doivent dorénavant régir les offres. Elle appelle ainsi, les acteurs des télécoms à renforcer la « transparence et la comparabilité des offres disponibles sur le marché », pour « permettre aux consommateurs d’orienter leurs choix ».

A cet effet, l’Autorité de régulation « oblige les opérateurs à communiquer aux utilisateurs, de façon claire et sans équivoque », tout ce qui concerne les tarifs de base de leurs services, en termes de coûts par minute, par nombre de SMS et par mégaoctets.

Cet impératif de clarté est également appliqué aux tarifs des forfaits et des promotions, exprimés en rapport aux tarifs réels, exprimés par unité de valeur en FCFA.

Crédit désormais “illimité”

Point notable, selon les termes de l’Arcep, « le crédit sur une carte SIM ne peut plus être considéré comme expiré, tant que la carte SIM est active. » Ce qui, de manière pratique, annule les délais d’expiration pour les recharges de crédit (tant que la carte SIM est valide).

Une mutation similaire est également imposée pour les forfaits téléphoniques, qui doivent avoir une durée « raisonnable au regard du montant de souscription et clairement portée à la connaissance des consommateurs ».

S’annonce également une réduction des coûts de transfert de crédit de communication, et d’accès aux services d’assistance clientèle, avec le premier qui « ne [doit] pas dépasser 3% du montant transféré », et le second « ne peut être facturé à plus de 20 F CFA par appel, et ce, quelle que soit la durée de l’appel ».

Ayi Renaud Dossavi

(Source : Togo First, 22 janvier 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)