twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tarif des appels entrants au Sénégal, faut-il réguler ou non ?

samedi 11 avril 2015

Le coût de la terminaison des appels téléphoniques a toujours suscité un débat au Sénégal. On se souvient de l’affaire Global Voice au temps de Wade, qui avait fait sortir dans la rue les travailleurs de l‘opérateur historique Sonatel. Il était question à l’époque de mettre en place un système de contrôle des appels internationaux entrant au Sénégal, et la Sonatel avait rué dans les brancards pour dire non. Le projet avait été enterré.

Récemment des employés (cadres) de Sonatel ont fait une conférence de presse pour « démentir » les soit disant propos du ministre des télécommunications au sujet d’une offre qu’aurait faite la Sonatel à l’État du Sénégal pour une licence 4G. Il a aussi été évoqué dans cette conférence de presse l’arrivée d’un quatrième opérateur de téléphonie mobile au Sénégal.

Et moins d’une semaine après cette conférence de presse, la Sonatel annonce unilatéralement la décision d’augmenter le tarif des appels internationaux entrants et aussi des appels locaux. Sans concertation ni avec l’ARTP (Autorité de régulation des Télécoms et des Postes), ni avec les consommateurs.

En tant que consommateur et observateur, je trouve cette décision injuste et anti-citoyenne. Ca ressemble à du chantage et un moyen de pression que la Sonatel veut exercer sur l’État du Sénégal. D’où mon interrogation, faut-il réguler le tarif des appels entrants ou laisser faire ?

La balle est dans le camp de l’ARTP.

Le citoyen

(Source : Esprit citoyen, 11 avril 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)