twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tanzanie : le régulateur ordonne aux opérateurs télécoms d’améliorer la qualité de leurs services dans certaines régions

vendredi 15 juillet 2022

Le régulateur tanzanien des télécommunications évalue régulièrement la qualité des services fournis par les opérateurs de réseau mobile. Cela lui permet d’identifier les défaillances et d’instruire les opérateurs à régler les problèmes afin de fournir de meilleurs services aux populations.

L’Autorité de régulation des communications de Tanzanie (TCRA) a ordonné aux entreprises de télécommunications opérant dans le pays d’améliorer la qualité de leurs services voix, data et SMS, notamment dans 15 districts où la fourniture de ces services ne satisfait pas aux exigences de qualité nécessaires. Le régulateur a fait cette recommandation au cours d’une rencontre avec les opérateurs, le mardi 12 juillet.

Au cours de la réunion, le régulateur a notamment demandé à Vodacom Tanzania, MIC Tanzania (Tigo), Airtel, TTCL et Halotel de mettre en place des plans de travail pour garantir l’amélioration du service dans les 15 zones ciblées. «  Après cela, la TCRA fera une autre évaluation avant la fin de l’année pour voir s’ils ont travaillé dans les régions où la qualité des services a été jugée insuffisante  », a déclaré Mwesiga Barongo, ingénieur télécom principal de la TCRA.

Cette initiative du régulateur fait suite à des mesures de la qualité de service (QoS) effectuées au début de l’année. Elle s’inscrit dans le cadre de sa mission de garantir des services de télécommunications de qualités aux populations tanzaniennes dans un contexte marqué par la croissance de la demande. En mai dernier, le gouvernement a ouvert la 5G aux investissements et a confié à la TCRA la mission d’allouer un spectre aux fournisseurs de services déjà prêts pour les essais de l’ultra haut débit.

À l’issue de la rencontre, les opérateurs se sont engagés à améliorer leurs services comme recommandé par la TCRA afin de s’assurer que les consommateurs bénéficient de services de qualité. «  Nous nous engageons à faire en sorte de nous conformer à toutes les instructions qui nous sont données par l’autorité, et nous veillerons à suivre sans relâche toutes les directives fournies par notre régulateur  », a déclaré Andrew Lupembe, directeur du réseau de Vodacom.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 15 juillet 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)