twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tanzanie : le ministre des Télécoms veut l’opérateur TTCL plus agressif sur le marché

lundi 18 janvier 2021

De nombreux pays d’Afrique ont fait des TIC et Télécoms un pilier fort de leur relance économique suite à la Covd-19. En Tanzanie, le gouvernement interpelle aussi son opérateur historique sur le soutien qu’il doit apporter au pays pour sortir de cette situation difficile.

Le ministre des Technologies de l’information et de la communication, Faustine Ndugulile, veut un opérateur historique des télécommunications plus agressif commercialement sur le marché national. Il l’a fait savoir à la Tanzania Telecommunications Company Limited (TTCL) le vendredi 15 janvier, lors d’une réunion avec les directeurs régionaux de l’entreprise publique.

« Vous devez créer un environnement propice pour aider le gouvernement à fonctionner sans heurts et permettre aux usagers d’accéder facilement aux services gouvernementaux grâce à la technologie numérique. Vous devez rivaliser avec d’autres entreprises de télécommunications et élaborer des stratégies qui vous aideront à atteindre cet objectif et à obtenir des résultats tangibles », a souligné le ministre des Télécoms.

Selon les dernières données du marché télécoms tanzanien, publiées en septembre 2020 par l’Autorité de régulation des communications (TCRA), TTCL détenait les plus petites parts de marché dans le segment du mobile (2%) et des services financiers (2%). L’entreprise, qui a pourtant accès aux infrastructures télécoms à haut débit déployées par l’Etat, affiche une certaine passivité face à Vodacom, Airtel, Halotel, Tigo.

Actuellement en Afrique, de nombreux pays font des TIC et Télécoms – devenu un secteur d’activité refuge avec la Covid-19 – un pilier fort de leur relance économique. A travers le dynamisme réclamé à TTCL, le gouvernement souhaite que l’entreprise contribue davantage aux finances de l’Etat et au développement rapide de l’économie numérique qui générera des revenus pour le Trésor public.

Dans son bulletin de conjoncture économique sur la Tanzanie, « Addressing the impact of covid-19. With a Special Section on the Role of ICT », publié en juin 2020, la Banque mondiale estime qu’avant la maladie, la Tanzanie détenait l’une des trois meilleures croissances économiques d’Afrique de l’Est avec un produit intérieur brut (PIB) de 5,8% en 2019. Mais avec la pandémie, cette croissance se retrouve à 2,5%.

L’institution financière internationale voit dans les TIC et Télécoms « un moteur clé de la croissance et de la prospérité future de la Tanzanie et un élément clé de la réponse du pays à la pandémie de Covid-19 ».

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 18 janvier 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)