twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tanzanie : le dossier d’entrée en bourse de Tigo, Airtel, Halotel, Maxcom Africa Ltd, TTCL et Smart, rejeté pour la seconde fois

vendredi 6 octobre 2017

Conformément à la loi, les opérateurs télécoms Tigo, Airtel, Halotel, Maxcom Africa, TTCL et Smart, doivent introduire 25% de leur capital sur le Dar es Salaam Stock Exchange (DSE). Cependant, le dossier à cet effet présenté deux fois à l’Autorité des marchés financiers et des valeurs mobilières (CMSA), a été rejeté pour divers manquements, a expliqué Charles Shirima, le directeur des relations publiques de la CMSA dans les colonnes du site d’information theeastafrican.co.ke.

D’après le porte-parole du gendarme des marchés financiers, en ce qui concerne par exemple Tigo, la filiale tanzanienne du groupe Millicom International Cellular (MIC) a vu son dossier refusé à cause d’une bataille entre actionnaires dont le dénouement est toujours attendu.

Pour ce qui est d’Airtel, détenu à 60% par le groupe télécoms indien Bharti Airtel, et à 40% par l’Etat, c’est la difficulté des deux partenaires à se mettre d’accord sur le nombre exact d’actions que chaque partie ouvre au public, qui bloque l’opération d’entrée sur le DSE.

Une fois tous ces manquements définitivement réglés, de nombreux analystes financiers espèrent que le gouvernement tanzanien, qui aura appris des difficultés rencontrées par Vodacom, prendra des mesures appropriées pour Tigo, Airtel, Halotel, Maxcom Africa, TTCL et Smart.

Ils proposent par exemple d’éviter que toutes ces entreprises télécoms lancent leur offre publique initiale (IPO) durant la même période, pour éviter une sous-souscription générale à cause de la faible capacité du marché financier local à absorber le volume d’actions qui sera mis en vente.

(Source : Agence Ecofin, 6 octobre 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)