twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tanzanie : Vodacom ouvre le programme informatique du M-Pesa aux développeurs

lundi 12 octobre 2020

La société Vodacom Tanzanie veut enrichir le M-Pesa de nouvelles fonctionnalités. Elle a ouvert à cet effet son programmation informatique aux développeurs. Son président-directeur général, Hisham Hendi, considère cette action comme cruciale pour l’évolution du service de paiement mobile.

La société télécoms Vodacom Tanzanie annonce l’ouverture de l’interface de programmation d’application (API) du service de paiement mobile M-Pesa aux développeurs locaux et internationaux. L’API est une plateforme informatique qui facilite l’ajout de fonctionnalités tierces à un logiciel ou service, sans pour autant altérer son code source.

Hisham Hendi, le président directeur général de Vodacom Tanzanie, estime que l’ouverture de l’API M-Pesa est une autre étape cruciale pour alimenter l’innovation autour de la Fintech et du numérique en Tanzanie. « En tant qu’entreprise avec une vision de numérisation de la Tanzanie, nous soutenons les écosystèmes d’innovation pour proposer des solutions qui transforment les vies, c’est pourquoi nous avons maintenant ouvert notre API, ce qui facilite l’intégration des entreprises et des développeurs à notre système M-Pesa, leur permettant de tester et d’activer une large gamme de capacités supplémentaires au système qui apporteront un réel changement », a déclaré le patron de la société télécoms.

Epimack Mbeteni, le directeur de Vodacom M-Pesa, a ajouté que l’ouverture de l’API M-Pesa permettra aux développeurs de faire bénéficier aux particuliers et aux entreprises de services de paiement innovant plus personnalisés. « Cela ouvre également des possibilités d’innovation supplémentaire d’options de service uniques associées à M-Pesa », a-t-il souligné.

(Source : Agence Ecofin, 12 octobre 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)