twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tanzanie : Vodacom impute des pertes de revenus à la taxe sur l’argent mobile

samedi 10 septembre 2022

En juillet 2021, le gouvernement tanzanien a introduit une taxe sur les transactions mobile money alors que le segment était en pleine croissance. Le pays s’était alors fixé l’objectif de collecter 2,1 milliards $ pendant 5 ans.

L’opérateur de télécommunications Vodacom Tanzania a déclaré que la taxe imposée par le gouvernement sur les transactions d’argent mobile a impacté ses revenus pour l’année financière close en mars 2022. Dans son dernier rapport annuel, la société déclare avoir enregistré un revenu total de 956,5 milliards de shillings (410,1 millions USD) sur ses différents services. Ce chiffre représente une baisse de 1% par rapport aux 966 millions de shillings engrangés en 2021.

Selon Thomas Mihayo, le président du conseil d’administration, « cette taxe a augmenté de manière significative le coût des transactions effectuées par mobile pour les clients, ce qui a conduit plus de 1,3 million de personnes à renoncer immédiatement à nos services M-Pesa. En plus de l’impact sur l’inclusion financière, la taxe a eu un impact négatif sur les revenus de la société estimés à 103,8 milliards de TZS [44,5 millions US, Ndlr.]  ».

En juillet 2021, le gouvernement tanzanien a introduit une taxe sur l’argent mobile dans le but de lever des fonds pour construire des routes et des projets d’eau dans les zones rurales, entre autres. Toutefois, la taxe s’est heurtée à la colère de la population et des acteurs du secteur. Dodoma a opéré une réduction de 60 % sur le montant à collecter en l’espace d’un an. En septembre 2021, les prélèvements ont été réduits de 30 % puis de 43 % supplémentaires à partir du 1er juillet 2022.

Dans son rapport «  Tanzania Mobile Money Levy Impact Analysis  » couvrant la période du 1er juillet au 31 décembre 2021, l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie (GSMA) a déclaré que les revenus de l’argent mobile ont fortement baissé, passant de 76 à 54 milliards de shillings par mois entre juin et août, pour se stabiliser à 55 milliards de shillings en septembre 2021. La courbe des revenus a alors commencé à se redresser, et ils ont augmenté pour atteindre 65 milliards de shillings en décembre 2021.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 10 septembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik