twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tanzanie : Selon Hisham Hendi son DG, Vodacom n’attend que le feu vert du régulateur pour postuler pour la 5G

mercredi 7 octobre 2020

Vodacom Tanzania a engagé des discussions avec le régulateur télécoms sur la 5G. Lors de la célébration des 20 dans de l’opérateur dans le pays le 6 octobre, Hisham Hendi, son directeur général, a déclaré qu’il est prêt à saisir l’opportunité d’investir dans l’ultra haut débit quand elle se présentera.

L’opérateur de téléphonie mobile Vodacom Tanzania est impatient de démarrer une nouvelle aventure télécoms dans le pays avec la 5G. Hisham Hendi, le directeur général de la société télécoms, a indiqué le 6 octobre 2020 qu’elle n’attend que l’approbation réglementaire de l’Autorité de régulation des communications de Tanzanie (TCRA) pour postuler pour la licence.

Lors d’un entretien accordé au journal The Citizen, durant la cérémonie de célébration des vingt ans de présence de Vodacom en Tanzanie, Hisham Hendi a révélé que des discussions autour de la licence 5G sont déjà en cours avec le régulateur. La société « qui n’hésitera pas à investir dans cette technologie » à ultra haut débit, selon son directeur général, voit dans cette ressource une opportunité de pousser plus loin l’expérience télécoms de ses abonnés et sa qualité de service.

Vodacom Tanzania veut suivre le sillon tracé par ses consœurs du Lesotho et d’Afrique du Sud, qui proposent respectivement la 5G aux consommateurs depuis le 25 août 2018 et le 4 mai 2020. La technologie qui délivre une vitesse de connexion près de 100 fois supérieure à la 4G – avec des temps de latence très courts, une haute fiabilité, un plus grand nombre de connexions simultanées par surface couverte – permettra à Vodacom Tanzania de devenir un opérateur numérique plus abouti.

(Source : Agence Ecofin, 7 octobre 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)