twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tanzanie : En 2017, chaque opérateur télécoms devra ouvrir une filiale dédiée au Mobile Money

mardi 27 septembre 2016

Conformément au National Payment Systems Act et à l’Electronic Transactions Act, adoptés en 2015, les opérateurs de téléphonie mobile fournissant des services financiers sur mobile, en Tanzanie, devront séparer leurs activités de téléphonie et celles de services financiers sur mobile. En clair, en 2017, Vodacom (M-Pesa), Airtel (Airtel Money), Tigo (Tigo-Pesa), Zantel (Z-Pesa) et Halotel (V Money) devront ouvrir des filiales qui se chargeront uniquement du service Mobile Money. Selon la Banque centrale de Tanzanie, l’objectif de cette décision est une meilleure protection des consommateurs.

D’après Bernard Dadi, le directeur du système national de paiement à la Banque centrale de Tanzanie, l’institution financière évalue déjà, avec les banques désignées par les opérateurs télécoms et l’Autorité de régulation des communications de Tanzanie (TCRA), leur demande d’ouverture de filiale Mobile Money, sur la base de leur solidité financière. « Les candidats doivent fournir des détails qui visent à protéger l’argent des clients. Nous voulons terminer cet exercice à la fin de cette année », a déclaré Bernard Dadi.

L’opérateur télécoms Halotel, lui, a déjà obtenu la licence pour ouvrir sa filiale Mobile Money. Bernard Dadi a expliqué que, dans le cas de Halotel, il « a été facile pour nous d’évaluer leurs arguments parce qu’ils sont tout à fait nouveaux sur le marché et n’ont pas eu à répondre à autant de questions que les entreprises qui existent sur le marché depuis beaucoup plus longtemps ». Le responsable a ajouté que la Tanzania Revenue Authority vérifiera également la conformité fiscale du demandeur de licence pour l’ouverture d’une filiale Mobile Money.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 27 septembre 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik