twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Table ronde ministérielle NEPAD sur le SMSI : Déclaration de Dakar sur la solidarité numérique (28 novembre 2003)

vendredi 28 novembre 2003

Dans le cadre de la société de l’information, les parties à la présente Déclaration,

Conscientes que la Société de l’Information offre un grand nombre d’opportunités pour éradiquer la pauvreté et favoriser un développement durable ;

Considérant la charte des Nations Unies et la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, la Déclaration du Millénaire, la Déclaration de Johannesburg et le consensus de Monterrey ;

Considérant l’importance du fossé numérique qui se creuse entre les pays du nord et du sud et à l’intérieur des pays ;

Convaincues de la nécessité de mettre en place le fonds de solidarité numérique ;

Convaincues que la solidarité numérique peut résorber le fossé numérique ;

Réaffirmant notre volonté commune de mettre en place une société de l’information pour la réalisation des objectifs de développement du millénaire ;

Réaffirmant notre disponibilité à mettre en place un environnement et des mécanismes favorables au fonds de solidarité numérique ;

Ont convenus de ce qui suit :

- 1. Le but de la solidarité numérique est de créer les conditions de mobilisation des ressources financières et technologiques destinées à assurer l’inclusion de tous les êtres humains dans la société de l’information .

- 2. Les acteurs de la solidarité numérique sont les Etats, la Société Civile, le Secteur Privé et tous les citoyens du monde .

- 3. Les objectifs principaux de la solidarité numérique sont :

  • transformer la fracture numérique en opportunités numériques ;
  • promouvoir la paix, le développement durable, la démocratie, la transparence et la bonne gouvernance ;
  • développer des applications et des contenus adaptés aux besoins locaux.

Pour cela, le fonds est destiné au financement de la demande en infrastructure, équipements, formation et développement de contenus.

- 4. Nous nous engageons à prendre les dispositions permettant la collecte des contributions et des donations individuelles ou institutionnelles volontaires en vue d’alimenter le fonds de solidarité numérique.

- 5. Nous nous engageons à participer à la rédaction de la charte internationale de la solidarité numérique devant régir les conditions d’accès et d’utilisation du fonds.

- 6. Nous invitons les acteurs de toutes les régions du monde à s’associer à la présente Déclaration.

- 7. Dans l’attente de la mise en place de l’organe chargé de la gestion du fonds, le Sénégal assurera les missions de point focal.

Dakar le 28 Novembre 2003

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)