twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

TNT : le Bénin annonce l’extinction définitive de la télévision analogique terrestre le 15 août 2024

mardi 12 mars 2024

La directrice générale de la Société béninoise des infrastructures de radiodiffusion (SBIR), Patricia Codjia, s’est exprimée au sujet des avantages de la télévision numérique terrestre (TNT), les mesures d’accompagnement du gouvernement et le délai d’extinction définitive de la diffusion analogique au Bénin. Pour en parler, elle a animé ce vendredi 08 mars, un point de presse, au Ministère du numérique et de la digitalisation.

Le 17 février 2023, le Bénin lançait sa TNT avec 16 chaînes dont cinq chaînes d’obédience publique, huit chaînes privées et trois chaînes étrangères. Un an plus tard, soit le mercredi 28 février 2024, il a procédé, en conseil des ministres, à l’approbation du schéma national d’arrêt de la télévision analogique terrestre et de basculement vers la télévision numérique terrestre.

” Tous les essais effectués étant concluants, il sied qu’un an après le démarrage de la diffusion numérique, l’extinction de l’analogique soit envisagée. Pour ce faire, il sera organisé, conformément aux textes en vigueur, un schéma national d’arrêt de la diffusion analogique et le basculement vers le tout numérique “, avait annoncé le compte-rendu.

En effet, il est envisagé un arrêt définitif de la diffusion analogique terrestre de la télévision le 15 août 2024, selon un mécanisme progressif d’extinction zone par zone, à partir du 1er avril 2024. Pour limiter d’éventuelles perturbations, le gouvernement avait pris une batterie de mesures parmi lesquelles la mise en place d’une diffusion simultanée d’une durée d’au moins une année avant l’extinction effective de la diffusion analogique.

Il offre à tous les ménages, la garantie d’accès à une offre sans abonnement comprenant les chaînes gratuites de la TNT à la fin du basculement. De même, il fait obligation aux importateurs des kits de réception TNT de disposer d’un agrément ou d’une homologation des équipements qu’ils mettent sur le marché ; et exonère des droits de douane et de la taxe sur la valeur ajoutée, les équipements nécessaires à la réception de la TNT. Les kits de réception sont mis à la disposition des mairies des 77 communes pour en faciliter l’acquisition par les populations, etc.

Le kit de réception de la TNT fixé à 5 000f

Le 06 mars 2024, le gouvernement a pris une nouvelle mesure en subventionnant les kits de réception de la TNT. ” Les populations ont bien envie d’acquérir ces décodeurs mais elles ont été réticentes à cause du coût qu’elles ont trouvé élevé par rapport à leur pouvoir d’achat. Et donc, l’Etat a fait un sacrifice supplémentaire et a décidé de subventionner ces kits de réception dont le coût qui était plafonné à 18 000f est tombé à 5 000f depuis le 06 mars suite à la séance du conseil des ministres “, confirme Patricia Codjia, lors de son point de presse.

Ces kits, composés d’un décodeur, d’une antenne de réception, d’un câble et des équipements accessoires d’installation, sont gratuits et sans redevance. Et pour mettre les populations à l’abri des équipements non conformes, tout importateur des équipements TNT doit le faire homologuer par la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC).

Pourquoi adopter la TNT ? ” Face aux différents besoins en fréquence ou en ressources radioélectriques qui sont imposés par les usages en matière de communication, il est devenu important d’optimiser l’utilisation des fréquences “, répond la directrice de la SBIR. ” Mais il y a une différence entre l’analogique et le numérique, précise-t-elle. En analogique, il faut une fréquence pour diffuser un programme. La technologie numérique nous donne l’avantage de pouvoir diffuser plusieurs chaînes avec la même fréquence qu’on utilisait pour diffuser un programme analogique “. Au Bénin, tous paramètres techniques pris en compte, environs une vingtaine de télévisions peuvent être diffusées sur une seule fréquence.

La TNT présente l’avantage de la qualité de l’image et du son. Elle couvre tout le territoire béninois à partir de 29 sites répartis dans tous les départements.

Michaël Tchokpodo

(Source : CIO Mag, 12 mars 2024)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 19 266 179 abonnés Internet

  • 18 595 500 abonnés 2G+3G+4G (96,58%)
    • 2G : 12,95%
    • 3G : 24,60%
    • 4G : 62,45%
  • 334 642 abonnés ADSL/Fibre (1,71%)
  • 334 875 clés et box Internet (1,71%)
  • 1162 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,74%
  • Internet mobile : 98,26%

- Liaisons louées : 3971

- Taux de pénétration des services Internet : 106,84%

(ARTP, 30 septembre 2023)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 56,70%
(Internet World Stats 31 décembre 2021)


- + de 10 000 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2023)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 382 721 abonnés
- 336 817 résidentiels (88,01%)
- 45 904 professionnels (11,99%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 30 septembre 2023)

Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 21 889 688 abonnés
- Taux de pénétration : 123,34%

(ARTP, 30 septembre 2023)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik